Polynésie française: paradis multiple...

iStockphoto.com

Taha'a et Tahiti

Taha’a, le nec plus ultra

Le Taha’a est le joyau de la chaîne Pearl Resorts. Voisin de l’île de Taha’a, renommée pour la qualité de sa vanille, le Taha’a Private Island & Spa est le seul Relais & Château de Polynésie.

Partant tôt le matin de Bora Bora, il faut prendre l’avion jusqu’à Raiatea, puis le bateau jusqu’à l’hôtel. La clientèle de l’établissement, construit sur le motu Tautau, est surtout formée de couples en voyage de noces ou en seconde lune de miel. Chaque chambre est décorée dans une version luxueuse du style traditionnel polynésien.

Ici, les clients qui reviennent ont droit à de petites attentions auxquelles ils sont sensibles. Deux villas royales donnant sur la plage peuvent accueillir très confortablement une famille ou quatre adultes qui y disposent d’une piscine privée et bénéficient d’une gamme de services personnalisés. Le Manea Spa, primé par une panoplie de magazines, propose un éventail de soins dans un cadre enchanteur.

Ce n’est qu’un bref aperçu des richesses de la région. Il y a tant d’atolls et tant de merveilles à découvrir! Dire que nous n’avons même pas aperçu les Marquises dont on dit ici qu’elles sont le vrai paradis terrestre.

Intérêt pour Tahiti

Si l’on faisait une rapide enquête pour connaître la destination de rêve des Québécois, il est probable que le nom de Tahiti reviendrait souvent. L’intérêt pour la destination n’est pas seulement relié aux souvenirs du capitaine Troy et de ses Aventures dans les îles, qui ont fait rêver les baby-boomers à l’adolescence. Il est très actuel, si l’on en croit les questions des trois jeunes douaniers qui ont accueilli les voyageuses à leur retour à Montréal. Ils étaient plus enclins à poser des questions sur la destination (coût de la vie, climat, possibilités de plongée, etc.) que sur les achats qu’elles y avaient effectués...

Bon à savoir

Ces îles sont vraiment paradisiaques et c’est tellement agréable de vivre l’exotisme en français! Il faut pourtant savoir que la vie y est chère et que le soleil n’est pas garanti. En cette saison dite d’abondance (début décembre), nous avons goûté à quelques jours de pluie. À Moorea, notre guide Baba nous avait prévenues: «Ça peut durer cinq minutes ou cinq jours...». La région connaît apparemment elle aussi ses bouleversements climatiques. En fait, il peut pleuvoir à peu près n’importe quand dans l’année, mais les pluies sont plus habituelles de novembre à mars.

 
Air Tahiti Nui vole vers Papeete au départ de l’aéroport JFK à New York. En basse saison, l’avion fait escale à Los Angeles.
Nous remercions la chaîne hôtelière polynésienne Pearl Resorts, le transporteur Air Tahiti Nui, le voyagiste Tahiti Nui Travel et la Maison de la France pour leur précieuse collaboration.

Mise à jour: mars 2009


Pages :

2

Commentaires

Wow!

Lorsque le printemps tarde à arriver au Québec, c'est définitivement une destination qui nous met l'eau à la bouche!

Ma conjointe et moi sommes

Ma conjointe et moi sommes allés en Polynésie Française fin août-début septembre dernier sur le navire Paul Gauguin: c'est le plus beau voyage que nous avons fait, c'est aussi beau sur place que les plus belles photos qu'on peut voir sur Internet ou dans les publications touristiques ou des grossistes en voyages. Les gens sont sympatiques et heureux de rencontrer des touristes francophones.

C'est loin, mais ça vaut le déplacement.