Plaisirs d'hiver au Saguenay-Lac-Saint-Jean

iStockphoto.com

Du côté des parcs!

Du côté des parcs

Dans l’arrondissement Chicoutimi, le parc de la Rivière-du-Moulin est un petit bijou à découvrir au cœur de la ville. Superbe pour la randonnée pédestre, la raquette et le ski de fond! Outre les différents tracés, on peut pratiquer son sport sur les méandres glacés de la rivière.

Pour vivre une expérience hors du commun, il faut se rendre au parc national des Monts-Valin, à 30 km au nord-est de l’arrondissement Chicoutimi. Et il faut voir la vallée des fantômes, tout à fait unique! Un véhicule à chenilles emmène les raquetteurs jusqu’au point de départ du sentier qui totalise 3 km jusqu’au sommet. Mais attention!, il faut de bonnes jambes et du souffle, car le sentier va toujours en montant. Les Monts-Valin reçoivent les précipitations de neige parmi les plus importantes au Québec. La neige s’y accumule dès la mi-octobre jusqu’à la mi-mai. Il peut y tomber 16 pi (5 m) de neige, comparé à 9 pi (2 m 80) dans la plaine du Saguenay. Comme la vallée des Fantômes est protégée des vents, la montagne repose dans un silence total. Les immenses sapins sont entièrement camouflés par une épaisse couche de neige molle, leur donnant l’allure de fantômes. Et lorsque le soleil se met de la partie, c’est féerique. Si le temps est clair, on peut observer du sommet du pic Dubuc (3 185 pi/980 m) l’immense panorama qui s’offre à nos yeux.

Dans le parc national des Monts-Valin, on peut également s’adonner au ski de randonnée et au ski nordique de courte ou longue randonnée. On peut dormir dans un refuge, dans une tente prospecteur ou encore dans un igloo.

Drôles d’animaux

Enfin, le Zoo de Saint-Félicien est un incontournable, même en hiver (ouvert durant les fins de semaine). On s’enveloppe dans une grosse couverture de laine et on prend place dans le petit train qui s’engage sur les sentiers de la nature. On y observe les animaux de la Boréalie dans leur habitat naturel: wapitis, orignaux, bisons, caribous, macaques japonais et ours polaires. C’est toujours un plaisir que d’assister à la collation de ces deux ours. De les voir plonger à l’eau pour capturer leurs poissons est un spectacle dont on ne se lasse pas!

Infos:


Pêche blanche du fjord

www.parcsquebec.com

www.lesgitesdufjord.com

 www.pleinairdelanse.com

Zoo sauvage de St-Félicien

Mise à jour: décembre 2008



Pages :