Plaisirs d'hiver au Saguenay-Lac-Saint-Jean

iStockphoto.com

Pêche, ski et raquette!

Cabanes au lac

Les Jeannois ont eux aussi leur cabane sur le lac. À Roberval, on a créé un village sur glace de près de 350 maisonnettes, réparties en 60 quartiers. On n’y pêche pas, mais on y vient pour prendre l’air et s’amuser en famille. Le site est entouré d’un anneau de glace et d’un sentier pédestre de 1 km chacun. «C’est un vrai village, avec son bureau municipal, affirme Jacques Dion, représentant de cette municipalité éphémère, qui est entouré de six conseillers municipaux et d’une grosse équipe de bénévoles.

Le Village sur glace de Roberval a ses propres règlements municipaux, son service des finances, son service des incendies, son service des relations publiques et même son journal. Un succès! Et les visiteurs s’y font chaque hiver de plus en plus nombreux. C’est une belle initiative, s’il faut en croire une lettre du psychiatre en chef de l’hôpital régional envoyée au maire du Village sur glace pour l’informer qu’il avait traité beaucoup moins de cas de dépression depuis la création de ce village. «Ça rapproche les gens, explique Jacques Dion. Ils viennent marcher, patiner, rencontrer les voisins.» Les visiteurs qui veulent dormir au Village sur glace ont à leur disposition des tentes prospecteurs et des petits chalets.

À la fin de mars, dès l’apparition des chauds rayons printaniers, tout le monde repart avec sa cabane, qui passera les trois prochaines saisons dans le fond de la cour, en attendant que revienne l’hiver. Quant à la pêche sur le fjord, elle se termine le 12 mars.

Ski et raquette

Les Saguenéens et les Jeannois aiment bien s’encabaner durant l’hiver, mais avec toute cette neige qui tombe sur la région, ils aiment aussi partir à l’assaut des paysages en raquette, en ski et en motoneige.

À moins de 30 minutes de Jonquière, d’Alma et de Roberval, la station du mont Lac-Vert, avec ses 780 pi (240 m) de dénivelé, offre 23 pentes aux skieurs et aux planchistes. Cette petite station de type familial se vante d’être le plus gros parc à neige de la région, la plus haute montagne éclairée et le plus gros parc à neige pour les glissades sur tube (une capacité de 400 tubes).

La plus haute montagne skiable tout court de la région est cependant le mont Édouard, à L’Anse Saint-Jean. Avec ses 463 pi (450 m) de dénivelé, la montagne offre 28 pistes aux skieurs de tout calibre. Un véritable village de type alpin est en train de s’implanter au pied de la montagne et sur son flanc. Une fois terminé, le complexe regroupera 450 maisons.

Au pied du mont Édouard, les visiteurs peuvent loger à la Maison Vébron, un petit hôtel de 18 chambres avec pièces communes et cuisine communautaire. Après le ski, ils peuvent s’offrir une détente optimale au spa nordique Édouard-Les-Bains, construit dans la montagne. Élaboré selon le concept thérapeutique qui allie le chaud et le froid, le nouveau spa offre bain de vapeur turc, sauna finlandais, chute, bassin d’eau froide et baignoires à remous.



Pages :