Huit attraits touristiques à découvrir au Québec

Huit attraits touristiques à découvrir au Québec

Centre écologique de Port-au-Saumon

En Gaspésie

Le grand rassemblement

À Sainte-Flavie, porte de la Gaspésie, l’artiste Marcel Gagnon a sculpté 80 personnages grandeur nature qui forment Le grand rassemblement. Un ensemble impressionnant où quelques sculptures dressées sur la plage sont constamment visibles, alors que la majorité d’entre elles, installées dans les eaux du fleuve comme pour faire une procession, apparaissent ou disparaissent au gré des marées.

Centre d’Art Marcel Gagnon 

Dans Charlevoix 

L’astroblème 

Si vous vous étiez trouvé dans Charlevoix il y a 350 millions d’années, les chances sont bonnes pour que le ciel vous soit tombé sur la tête… En effet, une météorite de deux kilomètres de diamètre, pesant 15 milliards de tonnes et voyageant à la vitesse de 15 kilomètres à la seconde est tombée sur la région. Sous l’impact, l’écorce terrestre s’est enfoncée pour former un astroblème (cratère d’impact météorique). Presque immédiatement, au point central de l’impact, l’écorce terrestre s’est soulevée de 6 000 mètres. À cet endroit s’élève aujourd’hui le mont des Éboulements (770 mètres). D’un diamètre de 56 kilomètres, l’astroblème s’étend grosso modo de Baie-Saint-Paul à La Malbaie, une partie se trouvant sous le fleuve. C’est le 7e événement du genre en importance à s’être produit sur la terre. Pour en connaître davantage sur les caractéristiques météoriques de la région, visitez l’Observatoire de l’astroblème de Charlevoix, un centre d’interprétation situé à La Malbaie, ou adressez-vous à Randonnées Nature-Charlevoix, une entreprise de Baie- Saint-Paul qui organise des circuits motorisés en compagnie de guides naturalistes. 

Observatoire de l’astroblème de Charlevoix 

Randonnées Nature-Charlevoix

Les jardins de Quatre-Vents

Situés à La Malbaie, ils comptent parmi les plus beaux jardins privés du monde. Un tantinet chauvin, on a tendance à utiliser le superlatif allègrement, mais cette fois la presse internationale, le New York Times y compris, confirme ces dires. Les jardins de Quatre-Vents sont l’oeuvre de Francis H. Cabot, financier américain passionné d’horticulture dont la famille passe depuis 1902 les étés à La Malbaie. Les 24 petits jardins, qui sont tout simplement magnifiques, s’étendent sur 20 acres et sont ouverts au public quatre fois par an, sur réservation. Comme les billets s’envolent rapidement, on réserve tôt par l’entremise du Centre écologique de Port-au-Saumon à qui sont versés les frais d’admission. Coût de la visite: 30$. Un reçu de charité est émis. La visite d’une durée de 2 h 30 s’effectue en compagnie d’un guide. 

Centre écologique de Port-au-Saumon

 

En Abitibi-Témiscamingue  

La Forêt enchantée de Ville-Marie

C’est dans le Parc historique national de Fort-Témiscamingue (1720-1902), poste de traite en pays algonquin, que l’on trouve une forêt de thuyas occidentaux – que l’on appelle à tort cèdres au Québec. Vieux d’environ 150 ans, ces arbres immenses, qui sont exposés à des vents violents, présentent des formes étranges, tellement tourmentées qu’on a donné à cette forêt le nom de Forêt enchantée. 

Parc historique national de Fort-Témiscamingue 

En Estrie

La Salle d’opéra et la bibliothèque Haskell 

À Stanstead et à Derby Line, Québécois et Américains font bon ménage. À un point tel qu’ils se partagent un édifice peu banal érigé à cheval sur la frontière qui les traverse. C’est en 1904 que Martha Stewart Haskell décide, pour honorer la mémoire de son mari, de construire au coût de 50 000$ un édifice en granit qui abriterait une bibliothèque et, à l’étage, une salle d’opéra. On ne trouve un cas semblable nulle part ailleurs. La porte principale de la bibliothèque est située dans un pays (États-Unis) et tous les livres dans un autre (Canada). Dans la salle d’opéra, les spectateurs se trouvent du côté américain de la frontière, alors que la scène est en sol canadien. La bibliothèque, avec ses canapés et ses cheminées, de même que la salle d’opéra sont toujours en activité plus d’un siècle plus tard. L’orchestre I Musici de Montréal et le Vermont Symphony Orchestra font régulièrement partie de la programmation qui s’étend du printemps à l’automne. 

La Bibliothèque et Salle d’opéra Haskell 

La côte magnétique de Chartierville 

Sur la 257 Sud, route qui va du village de Chartierville à la frontière américaine, il se produit un drôle de phénomène. De la magie, disent certains. Au volant de son auto, le conducteur appuie sur l’accélérateur pour remonter la côte… du moins, c’est ce qu’il croit. En réalité, c’est une illusion d’optique. Toutes les côtes magnétiques ont les mêmes caractéristiques: un horizon occulté (ici il est caché par la végétation) et une pente abrupte. Sans ligne d’horizon, il est en effet très difficile de juger de la pente d’une surface. La réalité, c’est que lorsque le conducteur pense descendre, il monte. L’inverse est aussi vrai. Donc, pas de mystère, tout s’explique par un phénomène optique.

Centre d'interprétation de la côte magnétique de Chartierville 

Mussolini

C’est l’artiste Guido Nincheri qui a réalisé la décoration de l’église Notre-Dame-de-la-Défense, dans le quartier de la Petite Italie. Peinte entre 1930 et 1933, la fresque au plafond de l’abside veut rappeler la signature des accords du Latran entre le Saint- Siège et l’État italien. Mussolini, bien en évidence, y figure sur son cheval. Avec la montée du fascisme, puis l’alliance germano-italienne, on peut se douter que la fresque a commencé à faire jaser… Comme bon nombre d’Italiens, Nincheri fut arrêté comme sympathisant. Après trois mois, sa femme obtint sa libération en déposant des lettres qui démontraient que c’est à la demande des autorités religieuses, qui menaçaient de ne pas le payer pour ses travaux, qu’il avait dû exécuter le portrait du Duce. 

Église Notre-Dame-de-la-Défense

Le mur de Berlin

Vous n’étiez probablement pas à Berlin, en novembre 1989. Reste que vous auriez bien aimé le voir, ce fameux mur. C’est possible. La Ville de Berlin en a offert un fragment à la Ville de Montréal pour souligner le 350e anniversaire de cette dernière. C’est au Centre de commerce mondial que vous pouvez l’admirer, graffitis compris.

Centre de commerce mondial

Vous aimerez aussi:

Le Festival international de la poésie, qui a lieu chaque automne depuis près de 30 ans à Trois-Rivières, est devenu incontournable pour des milliers de personnes. Une affaire de coeur!

Vous souhaitez partir en vacances avec vos petits-enfants, en couple ou seul(e), et vous gâter pleinement? Vous aimez les fleurs, les arts, l’histoire ou le plein air? Voici 7 circuits pour tous les goûts!

En tourisme à Québec? Sortez des sentiers battus et profitez-en pour voir ces sept curiosités. Des attraits qui témoignent d'une ville riche en histoire!


Pages :

  • 1
  • 2
  • 3
  • Lire sur une page

1

Commentaires

opinion

Charlevoix est l'un de mes lieux préféré au Québec!!!!!!!!!!!!