Escapade vers nos vieux magasins généraux

Escapade vers nos vieux magasins généraux

Magasin général historique de l’Anse-à-Beaufils

Imaginez-vous au début du siècle dernier, dans un endroit où les hommes se réunissaient pour échanger les nouvelles, se raconter les derniers potins et discuter de politique autour du vieux poêle. Ils y passaient des heures à jaser des affaires du village, puis ils partaient avec un pot de mélasse, du savon du pays enveloppé dans du papier brun, des outils, des vêtements de travail… 

Le magasin général était alors le lieu de rassemblement le plus populaire du village. Enfin, presque autant que le perron de l’église! On y vendait de tout: des tissus, des vêtements, de la nourriture, des outils, des pièces de machinerie… Il fallait voir ces grands comptoirs de bois remplis d’articles de cuisine, ces tablettes où s’alignaient boîtes de céréales, fruits en conserve, boîtes de thé, café, médicaments… Le magasin était aussi au centre de la vie économique. Souvent le marchand échangeait aliments, articles de mercerie et outils contre les produits agricoles de ses clients cultivateurs.

Ce type d’entreprise a été introduit au Québec par la Compagnie de la Baie d’Hudson, après le déclin du commerce des fourrures, C’est ainsi que, au début du XXe siècle, naissaient les ancêtres de nos grands magasins.



Pages :

1

Commentaires

magasin général

Très bons articles, instructifs et imagés.