Comment payer en voyage

Comment payer en voyage

iStockphoto.com

Les cartes de crédit prépayées

Les cartes prépayées sont devenues populaires ces dernières années. En plus de les offrir en cadeaux, on peut également les utiliser en voyage. Elles sont vendues comme des cartes de crédit puisqu’elles offrent des protections équivalentes en cas d’utilisation non autorisée. La Visa ou MasterCard prépayée avec votre propre argent serait donc plus sécuritaire que du comptant. On transfère d’abord des fonds en chargeant sa carte prépayée. On peut ensuite effectuer des paiements ou des retraits partout où Visa ou MasterCard est acceptée, de même que dans tous les guichets automatiques Visa ou Réseau PLUS et, dans le cas d’une MasterCard, dans les guichets Maestro ou Cirrus. Il n’y a évidemment pas de frais d’intérêt, mais des frais annuels qui sont variables. Ces frais seront déduits à la date d’anniversaire de l’achat de la carte. Par exemple, la Visa prépayée de la Banque Scotia facture 10$, alors que la MasterCard BMO pour voyage et la carte prépayée Visa Desjardins coûtent 6,95$. Les fonds ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada puisqu’ils ne sont pas considérés comme des dépôts. Ces cartes sont presque toutes offertes en dollars canadiens. Quand on les utilise à l’étranger, on paie des frais de conversion de 2,5% par transaction. 

L’entreprise Cash Passport offre également des cartes de voyage prépayées MasterCard. Elles permettent de faire des paiements à l’étranger, sont munies d’une puce et protégées par un NIP. Ces cartes sont offertes en plusieurs devises: euros, dollars américains et canadiens et livres anglaises. On peut s’en procurer une et ultérieurement la renflouer en se présentant dans un point de vente: bureau de change, banque et agent de voyages participant. 

Les frais de transactions varient selon la devise. On peut vous faire payer pour des retraits au guichet, de même que si votre carte demeure inactive durant 1 an. Si vous dépensez dans une autre devise que celle facturée sur la carte, vous paierez des frais de conversion de 5%; aussi, mieux vaut l’utiliser dans la devise du pays visité… Vous pouvez encaisser votre carte en tout temps, mais vous payerez des frais d’annulation. 

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) invite les consommateurs à se renseigner quant aux différents types de frais et aux conditions d’utilisation de ces cartes. La facture pourrait être salée si vous ne faites pas attention. Par exemple, les institutions financières sous réglementation fédérale qui émettent ces cartes prépayées ne peuvent fixer une date d’expiration sur les fonds qui sont versés sur la carte. Les exceptions: les cartes promotionnelles, programmes de fidélisation ou de récompense.



Pages :

2

Commentaires

Cartes Sears

Ces cartes ont été achetées par Banque Scotia et ne sont plus en vigueur.

Cartes Sears

Merci à Monsieur Hurtubise pour l'information au sujet de la "nouvelle" carte Sears de la Banque Scotia. Je me posais justement la question.