Chicago, la ville des vents

iStockphoto.com

Chicago vue d'en haut

Pour un changement de perspective, il faut aller voir la ville d’en haut! Bien sûr, on peut se promener dans le tramway aérien ou s’offrir un tour de grande roue au Navy Pier. Mais pour vraiment grimper dans le ciel de Chicago, cap sur l’observatoire de la tour Willis (la plus haute de la ville) ou sur celui du Centre John Hancock, situé au coeur du Magnificent Mile. Ce dernier est perché au 94e étage. Et si l’on monte au 95e, on profitera de la même vue au bar Signature, un cocktail à la main... 

Voilà un plaisir qu’on peut aussi s’offrir dans la tour Trump – la deuxième de Chicago pour la hauteur –, qui surplombe un coude de la rivière. Grâce à cet emplacement exceptionnel, tant le restaurant Rebar (cocktails maison et sushis) qu’une terrasse au 16e nous placent aux premières loges pour admirer les gratte-ciel et les nuées de lumières qui se reflètent dans la rivière. Avec des airs de jazz en sourdine, il n’en faut pas plus pour avoir l’impression de dominer la ville des vents. Et comme par hasard, dans notre champ de vision, les aiguilles de l’horloge de l’édifice Wrigley semblent presque prêtes à s’immobiliser... Elles veulent sans doute nous aider à mieux profiter du moment et à imaginer tous les films que Chicago pourra encore inspirer.



Pages :

1

Commentaires

Chicago, la ville des vents

Un grand Merci ! cet article est des plus intéressant, ça donne envie d'aller visiter Chicago et de plus vous avez aussi partager pour d'autres destinations que j'ai bien hâte de lire et découvrir,,,