Adresses prestigieuses du Vieux-Montréal

Denis Tremblay www.vieux.montreal.qc.ca

Les hôtels boutiques du Vieux-Montréal, parmi les plus prestigieux de la ville, sont tous situés dans l’arrondissement historique et intégrés à des bâtiments classés. Il s’agit d’immeubles patrimoniaux qui abritaient banques, compagnies d’assurances, entrepôts, magasins de textile… L’extérieur de ces édifices a été conservé intégralement et l’espace intérieur réinventé pour des fonctions hôtelières. Aujourd’hui, ils combinent avec ingéniosité la tradition et le moderne, le classique et le high tech. Ils font office d’hôtels, mais offrent aussi des restaurants gastronomiques réputés, des spas et des bars branchés…

Pour les découvrir, on peut bien sûr s’offrir une escapade romantique dans l’un de ces hôtels. Mais il est possible aussi d’en faire la découverte à l’intérieur d’un circuit guidé, offert par Kaléidoscope, une entreprise spécialisée dans les visites guidées des quartiers de Montréal. Ce circuit s’effectue à pied et permet de s’initier à l’histoire et à l’architecture du Vieux-Montréal; il nous offre aussi l’opportunité de mettre les pieds dans ces lieux, autrement plus difficiles d’accès, où s’arrêtent les vedettes et célébrités de passage dans la ville…

Les précurseurs

Le développement de l’hôtellerie dans le Vieux-Montréal a débuté lorsque les frères Antonopoulos, arrivés de Grèce il y a 35 ans, ont créé en 1996 l’Auberge du Vieux-Port, dans un vieil entrepôt datant de 1882, face au Saint-Laurent. Le premier hôtel du Vieux-Montréal naissait sur l’emplacement même où Montréal a vu le jour. En même temps s’amorçait une véritable réanimation du vieux quartier.

L’Auberge du Vieux-Port, auberge romantique façonnée de briques et de vieilles pierres, est dotée de 27 chambres luxueuses, du restaurant gastronomique Les Remparts, d’une cave à vins et d’un tout nouveau bar à vins, Le Narcisse, qui propose des vins provenant de partout dans le monde et qui doit son nom au marchand de vins et de liqueurs Narcisse Quintal, premier locataire de l’édifice. Mais cette auberge possède en outre un secret bien gardé: sa terrasse sur le toit. Attendez d’y voir la vue… À couper le souffle!

Séduits par le concept des hôtels boutiques (l’idée vient du groupe Germain de Québec), les frères Costa et Tony Antonopoulos ont ensuite créé le Place d’Armes en 2000 et le Nelligan, en 2002.



Pages :