Tire-toi une bûche

Aline Pinxteren

Laurence Labat

Dans quelques semaines, on sera déjà aux Fêtes. Le temps file, il me semble que je viens à peine d’en parler ici! L’an dernier, à pareille date, je cherchais un endroit où aider comme bénévole le soir de Noël. Mes enfants n’étaient pas présents et je tenais à faire de ce temps sans eux quelque chose d’utile. Finalement, je n’ai pas pu, et je me suis retrouvée seule à la maison. Une drôle de sensation… On a beau se répéter qu’il s’agit d’un soir comme les autres, c’est très étrange de passer ainsi le moment familial par excellence. Et pas toujours aisé à traverser. Plus d’un tiers de la population vit en solo. Entre enfants, fratries et amis, plusieurs ont néanmoins un solide réseau avec qui partager tourtières et veillées. Mais pour une bonne partie, à cause d’un veuvage, d’une séparation, d’une chicane ou tout simplement du cours de la vie, passer les fêtes reste une épreuve. 

Et si on essayait de changer ça cette année? En tout cas, c’est ce que nous aimerions à Bel Âge, dans le prolongement de notre action On sort-tu?, en vous proposant des idées d’endroits où briser cette solitude. Les Petits Frères poursuivent leur merveilleux travail auprès des 75 ans et plus isolés partout au Québec, les invitant à fêter en leur compagnie. Des centres communautaires et des maisons d’aînés font de même, grâce, là aussi à de précieux bénévoles. Le bénévolat, c’est d’ailleurs aussi une belle façon de sortir de chez soi: distribuer des cadeaux aux enfants défavorisés, accompagner des plus âgés à un repas organisé, partager un repas chez eux s’ils sont dans l’incapacité de se déplacer…

Les étudiants étrangers se retrouvent généralement aussi sans personne, à des milliers de kilomètres de leur famille. L’UQAM fait chaque année appel aux bonnes volontés pour les accueillir, et ce n’est certainement pas la seule université à agir de cette façon. Certains nouveaux arrivants souffrent du même éloignement. Un expatrié a même lancé la page Facebook «Fête Noël chez moi» pour mettre en relation offres et demandes!

Pourquoi ne ferions-nous pas pareil? Vous êtes prêt à accueillir des gens chez vous pour un repas des Fêtes? Vous êtes seul et vous aimeriez vous joindre à d’autres? Écrivez-nous (à mon adresse courriel ci-dessous, par courrier ou via notre page Facebook), et ensemble, trouvons des solutions pour qu’un peu plus de gens aient le sourire, fin décembre. D’ailleurs, si vous habitez non loin de notre rédaction et que vous vous sentez seul, faites-nous signe: il se pourrait bien que nous organisions un petit quelque chose!

Pas seul cette année!

Voici des organismes et sites auprès desquels se renseigner:

Les Petits Frères: 1 866 627-8653 ou à petitsfreres.ca.

Réseau de l’action bénévole du Québec: 1 866 496-4004 ou à rabq.ca.

Plateforme provinciale de jumelage de la Fédération des centres d’action bénévole: jebenevole.ca.

Centre de référence du Grand Montréal: 211 au téléphone ou à 211qc.ca.

Conseil canadien pour les réfugiés (pour la liste des associations aidant les néo-Canadiens membres): ccrweb.ca.

Service d’aide aux étudiants étrangers de l’UQAM: 514 987-3135 ou à sve-accueil@uqam.ca.

Service de consultation téléphonique gratuit Info-Social (pour être orienté vers la bonne ressource quand on se sent très seul): 811.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Tire-toi une bûche

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

4

Commentaires

tire toi une bûche

je suis très d`accord avec votre article car je suis moi-même une personne seule vivant une incapacité mes enfants sont tous grands et tous très occupéset je trouve ca difficile si c`est pour mettre un peu de baume aux gens alors BRAVO et MERCI pour eux pour cette innitiative génial

Bonjour ma femme et moi somme

Bonjour ma femme et moi somme seul aux fetes ou aller que faire,a la maison ,ailleurs

Je suis seule pour Noel cette

Je suis seule pour Noel cette année. C'est la première année et je vais trouver cela très difficile. Je demeure à Gatineau.

estellegirouard@hotmail.com

Quelle idée merveilleuse!

En effet, personne ne devrait passer Noël seul!