Internet: Comment repérer les fraudeurs?

Internet: comment repérer les fraudeurs?

Pas parano mais prudent

Bon nombre de ces fraudeurs agissent de l'étranger. Ils courent donc peu de risques d'être rattrapés, d'autant que leurs victimes ressentent souvent une certaine honte de s'être fait avoir. «Nous ne sommes pourtant pas là pour juger les victimes, mais pour leur apporter du soutien et arrêter les criminels», rassure Mélanie Dumaresq. Il est en effet possible d’en retrouver certains. «Nous nous adaptons à ces fraudes en ligne», indique la porte-parole de la Sûreté du Québec. Certains policiers sont spécialisés en cybersurveillance et en cybercriminalité. «Localiser des fraudeurs à l'extérieur du pays est parfois difficile, reconnaît Mme Dumaresq, mais nous avons des ententes avec certains pays pour contrer ce phénomène.» Ainsi, au début de l'année, deux arnaqueurs ont été condamnés à de la prison ferme en Côte d'Ivoire. Se faisant passer pour une jeune Québécoise sur Facebook, ils avaient extorqué 2 000 $ à Yanick Paré. Le Québécois de 18 ans avait fini par se suicider face aux menaces de diffusion d'une vidéo compromettante. Pour cette enquête, les policiers de la SQ avaient collaboré avec leurs homologues ivoiriens, qui ont arrêté le duo coupable.

Photos et vidéos embarrassantes sont d’ailleurs de véritables cadeaux pour les criminels. «Quand vous transmettez une photo ou un vidéo de vous en ligne, vous n'avez plus de contrôle, rappelle Mélanie Dumaresq. Pensez-y à deux fois… Dans la vraie vie, vous n'enverriez probablement pas d’images compromettantes de vous à un inconnu.» Si le document nous présente dans une situation embarrassante, on risque de nous faire chanter. C'est de la sextorsion: un inconnu menace de diffuser une image intime d’une personne à ses proches via les réseaux sociaux. 

Par ailleurs, en reprenant une photo ou une vidéo nous identifiant sur notre page Facebook ou autre, un cyberfraudeur peut aussi se faire passer pour nous et tromper nos connaissances. La prudence est donc de rigueur... «Sans devenir paranoïaque non plus, il convient d'adapter son comportement, reconnaît Benoît Dupont. Internet, c'est comme une balade en automobile. On sait qu'on peut avoir un accident, mais on ne va pas se priver de prendre son véhicule pour autant. Par contre, on bouclera sa ceinture avant de partir!» Au moment de prendre la route des réseaux sociaux, c’est pareil: on ne communique pas sans faire attention des informations personnelles telles que son nom réel, sa date de naissance et son adresse résidentielle. Cela évitera de faire monter un passager malveillant sur la banquette arrière!

Bon à savoir

- Même si une arnaque n'a pas fonctionné sur nous, on peut la rapporter pour aider les autres au Centre antifraude du Canada, qui recense les fraudes sur Internet: centreantifraude.ca ou 1 888 495-8501.

- On peut parfois annuler un transfert monétaire au cours des premières heures qui suivent la demande de virement, même si l'argent est déjà parti à l'étranger. Comme certains fraudeurs utilisent des comptes bancaires intermédiaires, le montant qu’ils ont soutiré pourrait en effet être encore gelé avant de passer d'un compte à l'autre. Une bonne raison d’alerter son institution financière au plus vite!

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Internet: Comment repérer les fraudeurs?

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

1

Commentaires

ma nièce s est fait fraudé sur internet

puis je faire quelques choses pour l a sortir de ça?