Message d'erreur

  • Deprecated function : Function split() is deprecated dans eval() (ligne 6 dans /var/www/html/prod-belage/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 75 dans /var/www/html/prod-belage/sites/all/themes/belage/template/members/belagemember-block.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: module_setting dans belagead_block_view() (ligne 94 dans /var/www/html/prod-belage/sites/all/modules/belage_custom/ad/belagead.module).

Augmenter la sécurité grâce aux objets connectés

Augmenter la sécurité grâce aux objets connectés

iStock Photo

Prévenir les incendies

Mieux encore qu’un détecteur de fumée, l’intelligent Nest Protect est connecté au téléphone. Avant que l’alarme ne se déclenche, une commande vocale nous prévient. Si c’est quelque chose qui brûle dans le four, on pourra désactiver l’alerte avec notre cellulaire, tout simplement, sans avoir à monter sur une chaise pour débrancher le détecteur (sans oublier d’éteindre le four!). Et pour qu'on n'ait pas à se demander ce que l’alarme signifie, le Nest Protect nous dit quoi faire: par exemple, quitter la pièce et l’aérer s'il perçoit un taux de monoxyde de carbone trop élevé. L’application nous rappelle aussi de remplacer sa pile lorsqu’elle faiblit. nest.com, 149 $.

Savoir qui est là

Qui sonne à la porte? Qui est passé en notre absence? Ring permet de le savoir: cette sonnette est dotée d’une caméra, d’un micro et d’un haut-parleur. Grâce à l’application chargée dans notre cellulaire, on peut voir la personne qui se trouve devant la porte et lui parler … même si on n’est pas à la maison! Un détecteur de mouvements peut aussi nous alerter quand quelqu’un s’approche. Avec un plan mensuel (àpd. 40 $ par année), les enregistrements vidéo sont conservés sur les serveurs de la compagnie pour une période allant jusqu’à six mois. ring.com, 220 $.

Éviter les dégâts d’eau

Le détecteur de fuite connecté Roost se place près d’un évier ou du lave-vaisselle, dans la salle de bains, près de la laveuse, du chauffe-eau ou de tout autre endroit à risque de débordement ou de dégât d’eau. Ce petit appareil discret nous prévient également en cas de gel pour éviter que des tuyaux n'éclatent. Il est même offert gratuitement aux clients du programme Alerte de Desjardins (voir encadré)! getroost.com, environ 65 $.

Appeler le 911 

Pris d’un malaise? Le service SOS de la montre Apple Watch permet d’appeler le 911 en appuyant longuement sur le bouton latéral. On peut aussi ajouter des personnes à rejoindre en cas d’urgence et des informations médicales importantes (allergies, médicaments, groupe sanguin, maladies...) dans l’application Santé. La montre doit toutefois se trouver à proximité de notre iPhone ou être connectée à un réseau wifi pour offrir ces fonctionnalités. apple.ca, àpd. 359 $.

Allumer à distance

Les ampoules TP-Link Smart Wi-Fi, connectées directement au réseau wifi, peuvent être allumées par Internet de n’importe où avec l’application Kasa. On peut donc simuler qu’on est à la maison quand on n’y est pas, pour cause de vacances par exemple, ou allumer nos lampes et lumières avant d’entrer dans la maison. tp-link.com, 50 $.

Guider ses pas

La technologie se loge jusque dans les souliers! Les semelles Lechal ont d’abord été pensées pour aider les handicapés visuels à se déplacer plus simplement, mais elles peuvent être utiles à bien plus de gens encore. Il suffit d’indiquer dans l’application l'endroit où l'on veut aller, et elles vibrent discrètement pour guider nos pas sans qu'on ait à suivre une carte sur notre cellulaire. lechal.com, 180 $.

Détecter les chutes

Avoir un bouton d’alerte à la maison n’est peut-être pas suffisant dans certains cas: selon Philips, 30 % des personnes qui chutent n’appuient pas sur le bouton ou ne sont pas en mesure de le faire. Le dispositif AutoAlerte, qui se porte en bracelet ou en collier, sait détecter la différence entre une chute et un banal mouvement de tous les jours. Si l’alarme n’est pas annulée dans les 30 secondes, la communication s’établit avec le centre de télésurveillance. Le système est aussi proposé dans une version adaptée aux déplacements à l’extérieur. lifeline.ca, àpd. 36 $/mois.

Téléphoner facilement

Le Vtech CareLine est un téléphone filaire avec un grand affichage bien visible et de gros boutons munis de photos pour appeler la bonne personne sans se tromper. Il est même vendu avec un pendentif à porter au cou pour composer rapidement un numéro d’urgence. On peut également y ajouter un combiné sans fil avec les mêmes boutons-photos (50 $). Avantage supplémentaire, il se branche sur la ligne téléphonique domestique, sans abonnement supplémentaire. vtechcanada.com, 99 $.

Se souvenir de tout

Quand il détecte un mouvement, le Memo Minder diffuse un message vocal de 20 secondes, qu’on peut enregistrer soi-même ou demander à un proche d’enregistrer. Il suffit ensuite de le poser près de l’entrée ou dans la salle de bains pour, par exemple, ne pas oublier de prendre un médicament, penser à ses clés, à verrouiller la porte, ou même se faire rappeler un rendez-vous de façon sympathique. nrshealthcare.co.uk et amazon.ca, 55 $.

Tranquillité d’esprit... et économies!

Les objets connectés, plus qu’intéressants pour la prévention? C’est aussi l’avis d’Alex Veilleux, vice-président chez Desjardins Assurances: «Prendre conscience plus rapidement des risques de gel, d’humidité ou de fuite d’eau donne par exemple une plus grande paix d’esprit. Les dégâts d’eau représentent plus de 50 % des réclamations en assurance habitation. Plus on agit vite, plus on limite les dégâts coûteux! La technologie permet désormais de recevoir des alertes par texto, par courriel ou par l’application (voir notre explication sur Roost plus haut). Des personnes proches ou des voisins peuvent aussi être alertés et intervenir en l’absence de l’occupant.» 

Une économie de temps, d’argent et de tracas… tout en limitant l’augmentation de nos primes! Les objets connectés pourraient d’ailleurs bientôt se retrouver dans d’autres volets de la sécurité à domicile. «On recherche les bonnes technologies reliées à la prévention des incendies, des intrusions et des vols, pour compléter les technologies déjà existantes de télésurveillance reliées à des centrales. Ces objets doivent être faciles à utiliser, sans nécessiter d’installation, seulement une simple configuration. Il importe aussi de respecter la vie privée des utilisateurs. Les données recueillies par les objets connectés à Internet doivent être collectées de façon sécuritaire, afin qu’elles ne soient pas exploitées à mauvais escient.» Si on pense investir dans un objet connecté pour sa sécurité, cela vaut donc vraiment la peine d’en parler à son assureur!

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Augmenter la sécurité grâce aux objets connectés

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires