Achats en ligne: cinq recommandations

iStockphoto.com

Depuis plus de cinq ans, Mathieu magasine par Internet. «J’achète des livres, des composantes électroniques, des logiciels, de l’équipement photographique et même des outils de jardinage. Au Canada et aux États-Unis», dit ce quinquagénaire de Montréal. Pratique? «Très. La marchandise est livrée directement chez moi. C’est rapide et souvent bien moins cher qu’en magasin.»

Au début, Mathieu se faisait du mauvais sang à l’idée de donner son numéro de carte de crédit en ligne. Comme il n’a jamais vécu de mauvaises expériences, il s’est habitué. «J’ai toujours reçu les articles que j’ai commandés. Ma carte n’a jamais été piratée. Ce n’est pas pire que de payer par carte de crédit au dépanneur du coin», précise notre consommateur.

Se préparer adéquatement 

Mathieu fait-il partie des exceptions ou bien le commerce électronique s’est-il discipliné avec le temps? Cette dernière hypothèse semble valable. Au cours des 8 premiers mois de 2008, les Québécois ont dépensé plus de 2 milliards de dollars en achats en ligne, rapporte le CEFRIO. Durant cette période, l’Office de la protection du consommateur n’a envoyé que 26 formulaires de plaintes à des citoyens qui se sont estimés lésés. Faut-il conclure que tout baigne dans l’huile en matière de commerce électronique? Non, mais force est de constater que l’on n’assiste pas à une déferlante de récriminations.

Quoi qu’il en soit, la prudence reste de mise. Au pays, les fraudes par cartes de crédit s’élèvent tout de même à 150 millions de dollars par année. Il convient donc de se préparer adéquatement avant de divulguer des renseignements sensibles sur Internet. Voici cinq recommandations à suivre.

1. Utilisez une carte de crédit spécifique pour les achats en ligne. Certes, la Loi sur la protection du consommateur limite votre responsabilité à 50$ si un malfaiteur s’empare de votre carte de crédit et la «remplit». «Toutefois, ce serait une bonne idée d’en utiliser une dédiée exclusivement au magasinage en ligne», suggère Me Isabelle Durand, avocate au groupe Option Consommateurs. En cas de pépin, vous disposeriez de vos autres cartes pour faire vos achats habituels. Idéalement, la marge de crédit de cette carte réservée devrait être restreinte (500$, par exemple), afin qu’elle soit bloquée rapidement en cas de fraude. «Ce peut être effectivement une bonne idée, pourvu que vous soyez à l’aise avec la gestion de plusieurs cartes de crédit», souligne Sylviane Desparois, agente de communications à l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

2. Sécurisez votre ordinateur. On le sait, s’aventurer sur la grande toile sans un antivirus et un pare-feu mis à jour régulièrement relève du suicide informatique. Par conséquent, ne lésinez pas sur ces logiciels que vous trouvez dans tous les magasins de matériel électronique ou sur Internet. En outre, un routeur aide énormément à sécuriser la connexion Internet. «C’est une protection supplémentaire. En cas d’attaque informatique, cet appareil se chargera de repousser les intrus», dit Jacques Viau, directeur de l’Institut de la sécurité de l’information du Québec.

Si vous travaillez avec un ordinateur portable, assurez-vous que la connexion Internet sans fil soit elle aussi sécurisée. Il n’est pas toujours simple de configurer l’ordinateur et le routeur afin de rendre le signal inviolable. Peut-être devrez-vous retenir les services d’un technicien qualifié.

Par ailleurs, Isabelle Durand décourage de faire des transactions sur des bornes Internet (comme celles que l’on trouve dans les aéroports) ou dans un café Internet. «Difficile de savoir si les appareils sont sécurisés ou non», dit l’avocate.



Pages :

2

Commentaires

crèmes

méfiez vous des offres essayez pour la modique somme de... ensuite vous avez ex. 10 jrs pour la retourner ou il vous sera facturé le montant de 150$ je me suis fait avoir et je vois encore cette publicité ça m'enrage j'ai tout essayé pour qu'il me retourne mon argent mais peine perdu mais j'ai pas lâché et j'ai eu un gros 35$ jamais mais jamais plus je n'achèterai de cette compagnie frauduleuse ils m'envoient encore des offres ou bien on en voit plein sur f.b. attention

achat en ligne

Est-ce sécuritaire de laisser sa date de naissance en ligne lorsque nous effectuons un achat?