Plaidoyer pour le jardinage!

NeONBRAND via Unsplash

Loisir de l’heure en ces temps de COVID-19, le jardinage a la cote. Pas étonnant: accessible à tout le monde, que ce soit dans notre cour arrière ou sur notre balcon, cette activité se prête particulièrement bien à notre nouvelle réalité.

Et il n’y a pas que les fleurs. C’est le moment ou jamais de se (re)mettre à cultiver des comestibles. Oui, même sur un petit balcon!

Envie de s’initier à l’agriculture urbaine? Dans le cadre des Journées québécoises de l’horticulture, la Fédération des sociétés d’horticulture et d’écologie du Québec (FSHEQ) organise un forum virtuel en direct sur Facebook ce vendredi 22 mai dès 9 h.

 

Bilan quotidien

Avec ses 3800 décès et ses 45 495 cas confirmés, le Québec demeure la province canadienne la plus touchée, et de loin, par la COVID-19. «La crise n’est pas terminée», a d'ailleurs souligné François Legault en point de presse, ajoutant que les baisses continuent du côté des 1504 hospitalisations (-41), dont 176 patients aux soins intensifs (-7). Plus de 13 300 personnes sont rétablies à ce jour.

Avec 475 décès, Laval figure parmi les villes les plus touchées par la pandémie. Le premier ministre était d’ailleurs sur place en compagnie du maire, Marc Demers, où il a réitéré l’importance de respecter les consignes sanitaires, en particulier le masque dans les lieux publics et la distanciation physique (2 mètres ou 6 pieds), et ce, qu'on habite dans un secteur fortement touché ou pas.

Le succès du déconfinement en dépend, a martelé Horacio Arruda.



Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Plaidoyer pour le jardinage!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires