Trois approches pour paraître plus jeune

iStockphoto.com

La chirurgie

Le lifting, aussi appelé facelift ou redrapage, est une opération qui touche le bas du visage, des yeux jusqu’au cou. Si la peau du cou ne nécessite pas de redrapage, on parle plutôt d’un minilift, chirurgie qui consiste à remonter les joues et à amoindrir les plis nasogéniens. Quant au lifting frontal, ou lift des sourcils, il implique un soulèvement des sourcils qui, en vieillissant, s’affaissent latéralement.

«Pour un lifting, l’incision débute sur la ligne des cheveux, à la hauteur de la tempe, pour se poursuivre derrière l’oreille (s’il s’agit d’un minilift) ou plus loin dans le cuir chevelu, vers la nuque (pour un lifting complet). Une fois la peau soulevée, on la tend et on tire les muscles au besoin, notamment pour remonter les pommettes. On coupe l’excédent de peau et de muscles avant de refermer le tout», explique le Dr Ezat Hashim, chirurgien plasticien à la Clinique de chirurgie plastique de Montréal .

L’effet d’un lifting se voit de quatre à six semaines après la chirurgie, si la convalescence se passe bien. Bien que tout dépende de plusieurs facteurs, le résultat final dure en général une dizaine d’années.

Infections, saignements et enflure font partie des risques encourus après une telle chirurgie. Les infections, plutôt rares, surviennent dans moins de 1% des cas. Pour éviter les saignements, on s’assure que la pression artérielle du patient est bien contrôlée. Aussi, on évite l’alcool et tout médicament pouvant éclaircir le sang (Aspirine, Advil, anti-inflammatoire, etc.) de deux à trois semaines avant et après l’opération. Quant à l’enflure, elle sera évitée si on laisse le temps à la peau de se réparer. Il est primordial que dans les 10 jours suivant l’opération, les activités demeurent minimales.

La cigarette diminue le pourcentage d’oxygène dans la peau, ce qui affecte la circulation sanguine. Or, lorsque la peau est soulevée durant la chirurgie, les vaisseaux sanguins doivent pouvoir poursuivre leur chemin afin de la nourrir. Il est donc primordial que le tabac soit éliminé cinq semaines avant et après la chirurgie.

Ce genre d’opération devrait toujours être pratiqué par un médecin traitant qui porte les titres de chirurgien et de plasticien. Pour de plus amples informations sur cette pratique médicale, visitez le site de la Société canadienne des chirurgiens plasticiens et le site de l’Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec.

Un lifting complet coûte plus de 10000$.



Pages :