Rajeunir son visage

iStockphoto.com

Injections ou lifting?

Naturellement présent dans l’organisme, le collagène assure l’élasticité et la régénération de la peau. Comme il s’altère avec le temps, la peau perd de son tonus et des rides apparaissent. Les implants injectables à base de collagène, comme Evolence Breeze, offrent d’excellents résultats dans le traitement des fines rides. Les effets sont visibles durant environ un an.

Enfin, si l’on souhaite retendre la peau froissée du cou, travailler l’ovale du visage ou donner du volume à des endroits précis, comme aux pommettes, les injectables à base d’acide L-polylactique comme Sculptra sont tout désignés. Les effets (qui peuvent durer jusqu’à deux ans) sont visibles très progressivement. On suggère en général au moins trois séances espacées de quatre à six semaines. Pour retendre la peau sans chirurgie, l’acide L-polylactique offre des résultats probants.

Il est difficile de mettre un prix sur chacune de ces interventions, chaque cas étant unique. Tout dépend de l’état de la peau, des zones à traiter et de la quantité injectée. À titre indicatif, disons qu’il faut compter de 400$ à 3000$.


Injections ou lifting?


À cela, le Dr Ezat Hashim tient à apporter une précision. «On peut retravailler un visage avec les implants injectables et obtenir de bons résultats. Mais à quels coûts? Il faut bien peser le pour et le contre, car avec le temps, les injections répétées peuvent entraîner des coûts plus élevés que ceux d’un lifting.» Ainsi, il importe avant tout de bien définir ses attentes et d’en discuter avec son spécialiste.


Ressources


Pour en savoir plus sur les produits mentionnés dans cet article ou pour joindre l’un des spécialistes consultés:


À lire


Avec Le Vrai Visage de la chirurgie esthétique, la Dre Dominique Meyer, en collaboration avec Jacques Beaulieu, propose un guide pratique qui répond à une foule de questions sur le sujet. Un ouvrage pertinent à consulter si la chirurgie esthétique vous intéresse. Éditions Logiques, 19,95$.

Mise à jour: mai 2009



Pages :