Le fond de teint qu’il me faut

Le fond de teint qu’il me faut

Marc-Antoine Charlebois

Après des mois de cocooning entrecoupés d’exposition aux grands froids, notre carnation bénéficiera certainement d’un petit coup d’éclat. Notre meilleur allié? Le fond de teint… si on s’en sert bien! 

Le fond de teint est un outil indispensable pour flouter les imperfections, camoufler les cicatrices, uniformiser le teint, ou simplement lui ajouter un peu de couleur. Il en existe de tous les types (mousse, sérum et même aérosol!), mais les fonds de teint classiques (liquides, crèmes et poudres compactes) demeurent les meilleurs des basiques. Comment trouver la bonne nuance? Quel fini choisir? Et quelle méthode d’application adopter pour obtenir un effet naturel? Deux maquilleurs experts nous éclairent.

 

Quelle galénique pour ma peau?

«Le fond de teint liquide a énormément évolué et s’adapte de nos jours à une grande variété de types de peau, met en contexte Alisa Usher, responsable de la formation nationale et esthéticienne chez Elizabeth Arden. C’est plutôt son fini qui nous aidera à déterminer s’il est pour nous.» Le fond de teint liquide semble d’ailleurs la texture la plus populaire. Le maquillage en poudre s’adresse davantage aux peaux normales à grasses, tandis que le fond de teint en crème est tout indiqué pour une peau normale à sèche.

 

Quel fini choisir?

Selon Alisa Usher, un fini mat ou satiné est idéal en cas de peau mixte à grasse, tandis qu’un fini naturel ou éclatant sera en principe adapté à tous les types de peau. Quant au fini hydratant ou teint frais (dewy), il ferait des merveilles sur la peau sèche ou très sèche. 


Comment trouver ma couvrance?

Il faut d’abord penser à la raison pour laquelle on veut porter du fond de teint. «Si on désire une peau éclatante et un look naturel, on choisit un produit dont la couvrance varie de légère à moyenne», indique Alisa Usher. Par contre, si notre objectif est de camoufler de petites imperfections (taches pigmentaires, rougeurs, cicatrices d’acné, alouette), on opte plutôt pour une couvrance moyenne à haute. 


Comment trouver la bonne nuance pour ma carnation?

«Je recommande toujours de faire un test à la lumière naturelle en appliquant une petite quantité de fond de teint le long de la mâchoire et en l’estompant légèrement», recommande Jean-François Casselman-Dupont, maquilleur professionnel et organisateur d’ateliers beauté (info à jeanfrancoiscd.com). On obtient ainsi une meilleure indication qu’en essayant le produit sur le dos de la main.

 

Quels ingrédients pour plus de confort sur la peau?

Au fil des années, notre peau perd volume, tonus et hydratation. En plus d’adopter les bons soins de la peau, on pourrait donc rechercher dans nos produits de maquillage «certains ingrédients comme de l’acide hyaluronique ou des peptides, qui boosteront encore plus notre peau», poursuit Jean-François Casselman-Dupont. 


Quelles sont les tendances dans les formulations?

Justement, l’ajout d’ingrédients bons pour la peau dans les produits de maquillage est une tendance forte. «Les clients s’attendent de plus en plus à ce que ces ingrédients soient inclus dans les formulations, car leurs bienfaits sont impressionnants – comme l’acide hyaluronique, qui aide à repulper et à hydrater la peau», explique Alisa Usher. 


Fond de teint soin Flawless Finish, d’Elizabeth Arden (50 $). 

Fond de teint fondant unifiant True Match, de L’Oréal Paris (19,99 $). 

Fond de teint et soin pour la peau Your Skin But Better, d’IT Cosmetics (52 $). 

Fond de teint liquide Best Skin Ever, de Sephora Collection (25 $). 

Maquillage hydratant Futurist Hydra Rescue avec FPS 45, d’Estée Lauder (57 $).

Fond de teint goutte à goutte Total Control Pro, de NYX Professional Makeup (20 $). 

Fond de teint minéral liquide original avec FPS 20, de bareMinerals (45 $).

Fond de teint True Skin, de Catrice (13,99 $). 

Teint liftant antiâge Synchro Skin, de Shiseido (60 $). 

Fond de teint L’Essentiel haute perfection tenue 24 heures, de Guerlain (69 $).

 

À quel moment de ma routine l’appliquer?

Nos deux experts s’entendent pour dire que le fond de teint se pose après les soins de la peau, mais avant le cache-cernes. Comme le fond de teint couvre déjà un peu, on aura besoin de moins de cache-cernes que si on avait appliqué ce dernier au préalable. «On le choisit une ou deux teintes plus pâles que notre fond de teint pour un effet lumineux», conseille Jean-François Casselman-Dupont. 


Quel outil utiliser?

Éponge, pinceau à fond de teint ou nos doigts, l’outil choisi pour l’application devrait dépendre du type de fond de teint et de son fini. «Un outil adapté permettra d’utiliser la bonne quantité de produit et d’obtenir une application lisse et uniforme», assure Alisa Usher. Pour un fond de teint liquide, elle recommande d’utiliser un pinceau à fond de teint ou une éponge. Si on utilise un fond de teint en poudre, elle suggère un pinceau à poudre, pour une application tout en légèreté, ou une éponge plate, à presser sur le visage pour un effet un peu plus opaque. 

De son côté, Jean-François Casselman-Dupont préconise l’utilisation d’une éponge en forme d’œuf en combinaison avec les doigts pour le fond de teint liquide ou en crème. «On fait d’abord des petits points de fond de teint à l’aide de nos doigts sur les zones qui nécessitent davantage de couvrance. Puis on tapote sur l’ensemble du visage avec l’éponge humide pour distribuer le produit.» 

Humidifier l’éponge au préalable évitera qu’elle ne «boive» le produit, tout en diluant un peu ce dernier en même temps. Le maquilleur insiste aussi sur l’importance de tapoter (et non d’étaler) le produit, pour un meilleur contrôle de la pigmentation.

 

Dois-je l’appliquer uniformément ou seulement à certains endroits?

Si on cherche à unifier notre teint, on applique une couche uniforme. Si on désire un peu plus de couvrance à des endroits précis, on utilise une éponge ou un pinceau pour les cibler. On peut aussi commencer par appliquer une couche fine sur l’ensemble du visage et ensuite s’attarder aux zones qui requièrent un peu plus d’attention. Petit rappel de notre maquilleur: on tapote et on travaille en fines couches!

 

Comment éviter les démarcations?

On commence par appliquer une petite quantité de produit, puisqu’on pourra toujours en ajouter au besoin. «On travaille du centre vers l’extérieur du visage par mouvements fluides, pour éviter les démarcations et une application inégale», conseille Alisa Usher. Selon Jean-François Casselman-Dupont, choisir la bonne nuance pour notre carnation est la clé, mais il faut également appliquer son fond de teint à la lumière ambiante. «On s’assure d’en étaler une fine couche le long de la mâchoire en l’estompant vers le cou.»

 

Combien de temps dure un fond de teint? 

«Habituellement de 12 à 18 mois, si on veut s’assurer d’une application impeccable et bénéficier le plus possible de ses ingrédients bénéfiques pour la peau», précise Alisa Usher. Si une date d’expiration se trouve sur l’emballage, on essaie toutefois de s’y fier. On examine aussi le produit: a-t-il changé de couleur, de texture ou d’odeur? Si oui, il est temps de le remplacer!  


Faut-il changer de nuance selon la saison?

Ce n’est pas nécessaire, à moins que notre teint ne soit beaucoup plus hâlé durant la saison chaude. «Dans ce cas, on peut ajouter certains produits liquides à notre fond de teint pour modifier sa nuance, ce qui sera moins dispendieux que l’achat d’un nouveau fond de teint», fait remarquer Jean-François Casselman-Dupont. Par contre, l’expert déconseille de compenser un fond de teint trop pâle avec de la poudre bronzante, ce qui donnerait un look «beaucoup trop poudreux et sévère».

 

Y a-t-il des alternatives au fond de teint si j’hésite à l’adopter? 

Les crèmes BB ou CC sont une bonne façon d’uniformiser légèrement le teint, tout comme les crèmes solaires teintées. On pourrait aussi mélanger un peu de fond de teint à notre crème hydratante.

 

Comment m’assurer que mon fond de teint tienne bien? 

«Une routine adéquate de soins de la peau, avec un bon nettoyage suivi de l’application d’un sérum et d’un hydratant en plus d’une exfoliation régulière, gardera notre peau en santé tout en garantissant une application de fond de teint impeccable», résume Alisa Usher. D’après Jean-François Casselman-Dupont, l’application sur une peau fraîchement hydratée se fait toujours plus facilement et donne un fini plus naturel. Une base de maquillage peut aussi créer une toile lisse qui facilite l’application du fond de teint et prolonge sa durée.

 

Fond de teint longue tenue Flawless Xtreme Last, de Marcelle (18,95 $). 

Bâton fond de teint multiusage Super Stay, de Maybelline (14,99 $). 

Fond de teint en poudre mat doux Pro Filt’r, de Fenty Beauty (47 $).

Teint multi-fini fond de teint compact, de Lise Watier (39 $).