L'abc des antirides

istockphoto.com

La peau se transforme au fil des ans: les cellules se renouvellent moins rapidement, la fabrication de collagène s’essouffle, les tissus se relâchent, perdent leur élasticité. D'autres facteurs influencent le vieillissement: la génétique, le stress, le tabac et les rayons UV. D’où l’importance d’appliquer un écran solaire en tout temps.

Savoir choisir

Les deux experts consultés, les dermatologues Marie-Christine Roy et Guy Sylvestre, sont du même avis : sans être des produits miracles qui vous redonneront le visage de vos 20 ans, les soins antirides contribuent à diminuer l’apparence des rides. «Attention!, précise la Dre Marie-Christine Roy, il faut rechercher des produits contenant des actifs anti-âge reconnus.» À cela, le Dr Sylvestre ajoute: «Afin de ne pas vendre uniquement du rêve, je crois uniquement aux bénéfices des ingrédients dont l’efficacité a été prouvée par des études.» C’est la raison pour laquelle il croit plus ou moins aux actions des soins fermeté. «Bien que l’on cherche encore des éléments qui auraient pour effet de retendre la peau, je ne connais toujours pas d’actifs dont les résultats ont été prouvés cliniquement.»

Ingrédients clés

  • La famille des rétinoïdes. La trétinoïne (vitamine A), au départ utilisée contre l’acné, est aujourd’hui employée pour traiter les rides. Elle retarde la dégradation du collagène. Son action exfoliante puissante peut toutefois occasionner des rougeurs et assécher la peau. Voilà pourquoi on a mis au point un dérivé moins irritant, le rétinol. À utiliser avec précaution sur les peaux sensibles, surtout au soleil.
  • Les AHA (acide glycolique). Ces acides de fruits et de canne à sucre sont des exfoliants qui éliminent les cellules mortes de surface tout en stimulant le renouvellement des cellules de l’épiderme et du derme. Résultat : le teint s’éclaircit, les taches pigmentaires s’estompent et la peau se régénère. Attention encore une fois aux longues expositions au soleil !
  • La vitamine C (acide ascorbique). Souvent associée à la vitamine E, qui favorise son action, la vitamine C stimule la formation de collagène, rend la peau plus lisse et éclaircit le teint. Sans la qualifier d’écran solaire, la Dre Roy remarque cependant que la vitamine C contribue à protéger la peau des méfaits des rayons ultraviolets.
  • Les peptides. L’ingrédient vedette des dernières années ! Le matrixyl est l’un des plus connus. Il s’agit de fragments naturels de protéines qui imitent les molécules originalement présentes dans la peau. Les peptides stimulent les cellules afin qu’elles fabriquent du collagène, de l’élastine et de l’acide hyaluronique. Le derme est ainsi remodelé, plus dense et plus élastique, ce qui entraîne une réduction de la profondeur et du volume des rides.
  • À ne pas négliger : une bonne hydratation, car plus on vieillit, plus la peau s’assèche. À cet effet, le Dr Guy Sylvestre apprécie l’efficacité des céramides. «Ces lipides naturels de la peau préservent l’intégrité de la barrière cutanée. Ils sont en quelque sorte le ciment qui assure la cohésion entre les cellules de l’épiderme.» Il privilégie les formules contenant un céramide pur (comme le céramide 2, présent à l’origine dans la peau) plutôt que des pseudo-céramides.


Pages :