De main de maître

Daiga Ellaby via Unsplash

Pour rehausser nos mains et nos pieds de vernis tendance et leur offrir les soins les plus appropriés, voici 15 conseils d’experts à ne pas manquer! 

1 Annoncer la couleur

Cette saison, pour choisir son vernis, on se laisse inspirer par ses fruits préférés: on tente les couleurs tangerine, pêche ou même orange néon! «Le corail est un classique toujours populaire en été», affirme Tamara Di Lullo, éducatrice CND et propriétaire du bar à ongles Candy, à Montréal. Et si on osait le jaune? De citron à moutarde, cette nuance ensoleillée ajoutera un zeste de gaieté à notre look, du bout des doigts aux orteils! Comme la saison chaude mène la vie dure à nos ongles, les nuances de vernis claires ou nude s’avèrent aussi un bon choix: «Les imperfections seront moins visibles qu’avec des teintes plus foncées ou profondes», explique Nathalie Rohlf, formatrice internationale chez Mavala.

2 Comme une fleur

La tendance du nail art continue à battre son plein. Les motifs à privilégier si on a envie d’essayer? Des fleurs délicates, celles de cerisier par exemple, pour un effet un peu vintage. «Un motif sur un seul ongle, c’est assez pour qu’on le remarque», estime Tamara Di Lullo. D’autres idées dans l’air du temps pour rehausser nos doigts: les mosaïques, les pierres semi-précieuses et les touches métalliques. 

3 Combinaison gagnante

Est-ce toujours à la mode de vernir les ongles des doigts et des orteils de la même couleur? «C’est une question de préférence personnelle», assure Tamara Di Lullo. Adopter une seule couleur demeure le choix classique. Mais porter deux nuances différentes peut se révéler une façon intéressante de pimenter notre allure. «Si on doit prioriser, je conseille d’opter pour une couleur amusante sur les orteils et une nuance plus facile à agencer sur les mains.» L’idéal? Rester dans la même famille de couleurs. Une autre stratégie serait de choisir deux nuances chaudes, ou deux froides, afin de s’assurer qu’elles s’harmonisent bien même si elles sont de tons différents.

4 Jusqu’au bout des ongles

Ronds, carrés, pointus… les modes vont et viennent en matière de formes d’ongles. «Pour les mains, les ongles en amande restent très populaires. C’est un choix classique et flatteur», observe Tamara Di Lullo. Quant aux ongles de pieds, mieux vaut les garder carrés et subtilement arrondis sur les côtés pour un effet propre et soigné. 

5 Clair et net

«La chaleur favorisant la pousse des ongles, on préconise un limage plus régulier en été pour garder le bord libre lisse et net, et éviter que les ongles ne se dédoublent», indique Nathalie Rohlf. On veille donc à glisser une petite lime dans notre sac pour toujours l’avoir à portée de main.

6 Base d’action

Comme l’eau a tendance à ramollir les ongles, on s’arme d’une base fortifiante pour les garder durs et en santé, surtout si on passe notre temps dans la piscine ou qu’on planifie une escapade à la plage!

7 Longue durée

Comment éviter que notre vernis ne s’écaille alors qu’on vient quasiment de l’appliquer? Tamara Di Lullo, experte CND, nous livre le secret: «Une bonne préparation! Il faut enlever toute trace de gras à la surface de l’ongle avec de l’alcool avant d’appliquer son vernis.» Le gras naturel des mains et des ongles empêcherait le vernis d’adhérer.

8 Sans accrocs

Certaines formules sèchent plus rapidement que d’autres, mais l’important, pour un résultat impeccable, est d’éviter d’accrocher nos ongles pendant les heures suivant la pose. «Un vernis à ongles sèche complètement en 24 heures», révèle Nathalie Rohlf. Les produits sèche-vite aident à «diminuer le temps d’attente en rendant le vernis sec au toucher, mais les sous-couches mettent beaucoup plus de temps à sécher».

9 Air frais

Certaines personnes préfèrent garder leurs vernis au réfrigérateur. Un réflexe à adopter? «Scientifiquement, rien n’est prouvé, répond Nathalie Rohlf. Le froid ne conserve pas le vernis particulièrement mieux.» Par contre, les changements de température modifieraient la formule du vernis, la rendant plus pâteuse. On garde donc nos bouteilles dans un endroit frais, à l’abri de la lumière.

10 Coup de pied

«Si on fait beaucoup de vélo ou qu’on planifie des vacances à la plage, mieux vaut opter pour une pédicure Shellac», recommande Tamara Di Lullo. Nos ongles d’orteils resteront beaux plus longtemps, d’autant plus que leur croissance est moins rapide que celle des ongles des doigts!

11 En douceur

Nos cuticules méritent de l’attention toute l’année, mais encore plus en mode vacances. «L’eau de mer, le chlore et le soleil sont des facteurs déshydratants», rappelle Nathalie Rohlf, experte Mavala. Pour éviter que nos cuticules ne durcissent et ne se fendillent, on applique régulièrement une crème ou un sérum conçu pour eux, qui les gardera souples et élastiques. Ce soin adoucira la peau, nous permettant ainsi de repousser les cuticules plus facilement pour un contour de l’ongle soigné. On veille également à utiliser des dissolvants sans acétone et enrichis en huile protectrice, afin de ne pas les dessécher inutilement.

12 Protection rapprochée

«L’épiderme des mains est fragile, car il possède peu de glandes sébacées, explique Nathalie Rohlf. Il se dessèche donc plus facilement.» Et ce phénomène s’accentue lorsque les mains sont exposées aux variations climatiques en été. On s’assure donc de toujours avoir avec soi une bonne crème à mains, pour les garder hydratées et créer une barrière de protection sur la peau.

13 Anti-taches

L’application régulière d’une crème solaire à large spectre est primordiale, non seulement pour éviter les coups de soleil et le cancer de la peau, mais aussi pour ralentir le vieillissement cutané. Les taches pigmentaires (mains et visage) en sont justement des manifestations. Comment réduire l’apparence de taches déjà présentes? «Des crèmes à base d’acide ou d’hydroquinone peuvent aider au niveau de la décoloration des taches pigmentaires sur les mains», suggère la dermatologue Loukia Mitsos. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire que le soin en question ait été formulé spécifiquement pour cette partie du corps.

14 Talons à la perfection

Comment venir à bout des talons fissurés? «Une crème comportant de bons émollients, comme l’urée par exemple, permettra d’éviter que nos talons ne craquèlent», conseille la Dre Mitsos. On l’applique religieusement tous les jours pour garder nos pieds en beauté. Une fois par semaine, après avoir fait tremper nos pieds une quinzaine de minutes, on les exfolie à l’aide d’une lime à pieds ou d’une pierre ponce, pour retirer les couches de peau morte. Certaines crèmes à base d’acide glycolique ou d’acide lactique préviennent également l’accumulation des peaux mortes. Si nos talons sont déjà très endommagés, on se tourne vers une crème ou un onguent formulé exprès pour les fissures et crevasses, afin d’aider notre peau à se réparer.  

15 À bas les champignons!

Les mycoses, causées par des champignons microscopiques, sont plus fréquentes l’été. Selon la Dre Mitsos, la circulation périphérique du sang, qui n’est plus aussi bonne avec l’âge, le diabète et la cigarette augmentent les probabilités de mycoses au niveau des ongles. Comment réduire le risque d’en attraper? «On choisit son salon de manucure avec soin», insiste la médecin. Si l’endroit est malpropre ou que les outils utilisés ne sont pas bien stérilisés, on sera davantage exposé à la contamination. «Certains salons suggèrent même d’apporter ses propres instruments.»

On évite aussi de marcher pieds nus dans les endroits publics, surtout où c’est humide et avec de l’eau stagnante (piscine, spa, gym). «On porte toujours des gougounes! Et on ne marche jamais sans dans les douches: les champignons ont tendance à proliférer dans ce genre d’endroit humide.» On ne partage pas non plus ses outils personnels avec les autres. «Par exemple, si notre partenaire a souffert d’une infection fongique au niveau des ongles et qu’on partage le même coupe-ongles, le champignon risque davantage de se transmettre», met en garde la Dre Mitsos. À chacun ses outils! Enfin, on porte le plus souvent possible des chaussettes dans nos souliers, elles aideront à absorber l’humidité. Des bas en coton garderont les pieds bien au sec, réduisant ainsi les risques d’attraper un champignon.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

De main de maître

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires