Beauté: on monte le volume!

Beauté: on monte le volume!

Marc-Antoine Charlebois; maquillage: Jean-François CD

Soins spécialisés, traitements pointus et astuces pour gonfler et densifier: les pros nous révèlent les secrets d’une chevelure plus volumineuse!

Si certains sont nés avec une crinière de lion et la conservent tout au long de leur vie, d’autres ont une chevelure naturellement plus fine. Plusieurs facteurs affectent la santé de nos cheveux: le stress, l’alimentation et les agressions environnementales, entre autres. D’autant plus qu’avec l’âge, on remarque chez plusieurs un affinement. Souvent une question de génétique chez les hommes, les changements hormonaux causés par la ménopause peuvent aussi entraîner une perte de densité chez les femmes. «Au fil du temps, la sortie du follicule pileux rétrécit, et le cheveu qui en ressort est un peu moins gros», explique Stéphan W, propriétaire de Stéphan W Atelier et ambassadeur Nioxin. Conclusion: non seulement notre chevelure a tendance à être moins fournie, mais son épaisseur diminuerait aussi. D’où la quête de cheveux plus denses et d’apparence plus volumineuse par ces astuces et stratégies…

J’opte pour une coupe dégradée

Pourquoi? «Les cheveux courts et dégradés apporteront toujours plus de volume», affirme Stéphan W. Comme les cheveux longs sont plus lourds, ils ont aussi tendance à tirer sur la racine. Mais attention: les looks ultracourts ne sont pas la seule option. «S’il n’y a plus de longueur, il n’y a plus de possibilité de volume, non plus», ajoute Catherine Allard, copropriétaire du salon Odyssée Addikt et artiste internationale pour Redken.

Comment? En travaillant d’abord les dégradés et les «lignes d’expansion» dans nos cheveux, puis en créant du mouvement dans les longueurs et de la diffusion dans les pointes, le styliste est en mesure de nous faire une coupe qui favorisera le gonflement de notre chevelure.

Le bon geste: si les coupes régulières ne sont pas directement reliées au volume, elles aident à éliminer les pointes fourchues et, du coup, à redonner une apparence de vitalité à nos cheveux. «Plus la coupe est courte, plus on doit l’entretenir régulièrement», rappelle Stéphan W. 

Je chouchoute mon cuir chevelu

Pourquoi? Comme c’est la «terre» où poussent nos cheveux, il est important de porter une attention particulière à notre cuir chevelu. Sa santé est directement reliée à celle de nos cheveux!

Comment? Des traitements conçus pour le cuir chevelu peuvent le purifier et stimuler sa microcirculation pour favoriser la pousse de cheveux forts et sains. On parle de mélanges d’huiles essentielles, de sérums fortifiants et de traitements en salon. Ces soins comportent des agents permettant de «stimuler la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et aider les ingrédients actifs à pénétrer», explique Stéphan W. 

Le bon geste: «en partant du dessus, on sépare la tête en faisant des méridiens, un peu comme des pointes de tarte, tout en appliquant le traitement», conseille l’expert. On masse ensuite pour s’assurer de bien répartir les ingrédients sur le cuir chevelu. 

Coffret Système shampooing, revitalisant et traitement cuir chevelu et cheveux densifiant et volumisant, de Nioxin (51,98 $).

Lotion cheveux fortifiante ANP2+, d’Ecrinal (17,99 $).

Traitement anti-chute quotidien nutri-énergétique Stimuliste, de Kérastase Spécifique (85 $).

Je recherche les meilleurs ingrédients

Pourquoi? Des shampooings, revitalisants et masques contenant des ingrédients bénéfiques aideront à stimuler notre cuir chevelu, nourrir le bulbe et fortifier nos cheveux.

Comment? La vitamine B5, la biotine et le collagène favorisent la santé des cheveux, entre autres. Le SP94, quant à lui, aidera à nourrir le cuir chevelu; on le trouve dans certains soins visant à redensifier la chevelure. Autre ingrédient intéressant, «le Filloxane, qui enrobe le cheveu afin de lui donner davantage de force et d’épaisseur», souligne Catherine Allard. 

Le bon geste: «je conseille toujours de faire deux shampooings: le premier effectue un nettoyage préliminaire et soulève les impuretés, tandis que le deuxième mousse encore plus et aide à évacuer les saletés», affirme Catherine Allard. Selon le type de soin utilisé, il est important de suivre les directives sur l’étiquette, pour savoir où et comment l’appliquer.

Shampooing naturel apaisant et volumisant Camomille, d’Attitude (9,99 $).

Shampooing traitant densifiant Phytocyane, de Phyto (26 $).

Baume épaisseur fortifiant Densi-solutions Dercos, de Vichy (22,95 $).

Je choisis bien mes produits coiffants

Pourquoi? «Les produits coiffants sont un essentiel pour prolonger notre look», estime Catherine Allard. On peut avoir la meilleure coupe de cheveux et une superbe mise en plis, mais ce sont les produits adaptés qui permettront à notre look de tenir la route.

Comment? Les mousses sont le produit de prédilection pour apporter davantage de volume à notre crinière: elles créent une sorte de pellicule autour du cheveu et donnent l’impression qu’il est plus fort et épais. Attention, par contre, de choisir une mousse volumisante et non texturisante. 

Le bon geste: peu importe le produit utilisé, on s’efforce de le poser de manière égale. «Je recommande d’appliquer la mousse avec un peigne à la racine des cheveux, car c’est là qu’on en a le plus besoin», précise Stéphan W. 

Mousse Full Volume extra TecniArt, de L’Oréal Professionnel (25 $).

Mousse en vaporisateur aux fibres de bambou entières, d’OGX (10,99 $).

Mousse Volume Pro-V, de Pantene (4,99 $).

J’utiliser la bonne brosse

Pourquoi? Lorsqu’on fait notre mise en plis, le choix de brosse peut grandement influencer notre look final. On n’hésite pas à utiliser plus d’un modèle pour obtenir le volume convoité!

Comment? «Certains pensent à tort que plus une brosse est grosse, plus elle donnera de volume, alors que c’est l’inverse!» s’exclame Catherine Allard. Les petites brosses aident davantage à soulever la racine du cheveu, tandis que les modèles ayant une plus grande surface de contact sont tout indiqués pour lisser les mèches.

Le bon geste: on s’arme d’une petite brosse ronde ou plate pour soulever nos racines lors de la mise en plis, et d’une brosse plus large pour sécher ensuite nos longueurs.

Je veille à ma technique de séchage

Pourquoi? «Sécher nos cheveux est important pour obtenir plus de volume», déclare Stéphan W. Si on les laisse plutôt sécher à l’air libre, on obtiendra un aspect beaucoup moins gonflé. 

Comment? Le secret d’une mise en plis avec un maximum de volume: sécher nos racines afin qu’elles soient placées à un angle de 90 degrés par rapport au cuir chevelu. Il est aussi important de laisser chaque mèche refroidir en fermant le séchoir ou en utilisant le jet d’air frais avant de retirer notre brosse. Cela permettra à nos cheveux de figer dans la position voulue.

Le bon geste: «on décolle d’abord la racine des cheveux à l’aide d’une brosse plate tout en les séchant», prescrit Stéphan W. Ensuite, on travaille les longueurs et les pointes avec une brosse ronde ou autre. L’expert recommande aussi de commencer par le dessus et les côtés de la tête: «Si on commence par l’arrière, on a souvent les bras épuisés au moment de travailler les sections les plus visibles!»

Je fais attention à mon alimentation

Pourquoi? La santé des cheveux passe par ce que nous mangeons: leur fournir les éléments dont ils ont besoin pour être en santé aidera à les garder au top de leur forme et à réduire leur affinement. 

Comment? Une alimentation riche en protéines, en vitamines du groupe B, en zinc et en vitamine C sera bénéfique pour la santé de nos cheveux. On pense à inclure le yogourt grec, les œufs, les lentilles, et certaines noix au menu, par exemple. 

Le bon geste: en plus de porter attention à notre diète, on peut se tourner vers les suppléments alimentaires. «On trouve sur les tablettes des magasins d’alimentation naturelle des comprimés favorisant la force des ongles et des cheveux comportant de la levure de bière, de la vitamine B12 et de la biotine, entre autres», signale Stéphan W. 

Je change ma séparation de côté 

Pourquoi? À force de toujours placer nos cheveux de la même façon, eux aussi développent des habitudes! Soulever nos racines donne à nos cheveux la chance de respirer et on évite les cassures toujours au même endroit, surtout si on utilise des outils chauffants. 

Comment? Modifier l’emplacement de notre raie permet à nos cheveux de rebondir un peu plus, tout en variant notre allure. «Ça peut aussi changer notre perception dans le miroir et donner une illusion de davantage de volume ou de densité», ajoute Catherine Allard. 

Le bon geste: on applique un peu de produit coiffant, on brosse nos cheveux vers l’arrière et on se sert d’un peigne pour tracer une nouvelle raie, en terminant avec un coup de séchoir. Rien de plus simple!

Je tricher à l’aide de la coloration

Pourquoi? Notre coloriste connaît différentes façons de bluffer une chevelure d’apparence plus fournie par le choix de nuances, la façon de les appliquer ou une combinaison des deux.

Comment? Un peu comme le maquillage permet de créer différents effets sur le visage, la coloration s’avère un outil bénéfique pour créer l’illusion qu’on a davantage de volume par le choix et le placement stratégique de différentes nuances plus claires ou foncées. 

Le bon geste: par exemple, on peut faire «ce qu’on appelle des shadow roots, qui apportent un effet d’extension, un peu plus de volume», avance Catherine Allard. Autre technique pour créer l’illusion d’une chevelure plus gonflée: opter pour une couleur légèrement plus claire dans les pointes. 

Je tente la permanente racine

Pourquoi? Grâce à cette technique de permanente, on s’offre davantage de volume tout en nécessitant moins d’efforts pour placer nos cheveux au quotidien. 

Comment? La technique utilisée pour ce type de permanente est semblable à celle de la mise en plis, où les mèches sont placées à 90 degrés avec le cuir chevelu pour obtenir un maximum de volume. «Les rouleaux sont concentrés sur le dessus de la tête, et on emballe les longueurs pour ne traiter que la racine», explique l’experte.

Le bon geste: Une fois notre permanente racine faite, elle durera environ trois mois, après quoi on devra passer au salon pour refaire le traitement. «Cela nous permet d’avoir un peu plus de volume, sans devoir travailler nos cheveux à la brosse tous les jours.»

Susana est mise en beauté par l’artiste maquilleur Jean-François CD avec l’hydratant+sérum repulpant 2 en 1 et l’effaceur de cernes visibles Wrinkle Warrior (Kate Somerville), le fond de teint soyeux lumineux Giorgio Armani Beauty), l’anticernes Ultra HD et le fard à paupières Color Paint Aqua XL M-40 (Make Up For Ever), le duo contour et l’enlumineur fards à joues Sculpter et illuminer (Tom Ford), la poudre bronzante ensoleillée Becca, le duo de poudres à sourcils brun moyen Anastasia Beverly Hills, la palette de fards à paupières Obsessions corail (Huda Beauty), l’ombre à paupières Chrome Yellow (MAC), le rouge à lèvres Audacious Raquel (Nars) et le mascara Voluminous Carbon Black (L’Oréal Paris).

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Beauté: on monte le volume!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires