Autobronzants: tout faux, mais tout beau!

istockphoto.com

C’est la DHA (dihydroxyacétone) contenue dans les autobronzants qui colore la couche cornée de la peau pour lui procurer un teint hâlé. L’intensité du hâle varie selon la quantité de DHA présente dans les formules.

Aujourd’hui, les compagnies offrent diverses textures (gelée, brume, mousse, etc.) d’autobronzant. À vous d’opter pour celle qui vous convient le mieux! Toutefois, il est préférable de respecter certaines règles afin d’éviter de mauvaises surprises (genoux plus foncés, stries sur les bras, etc.). L’idée étant, bien sûr, de faire croire que l’on possède un beau hâle naturel!

D’abord, une bonne exfoliation est primordiale avant d’appliquer un autobronzant. Les cellules mortes à la surface de la peau favorisent l’apparition de taches et l’accumulation de couleur. On exfolie tout le corps, même le visage, en portant une attention particulière aux zones rugueuses (genoux, coudes, talons et chevilles). De bons exfoliants? Lotion exfoliante pour le corps de Neostrata, à base d’acide glycolique, Exfoliant préautobronzant Sublime Bronze de L’Oréal.

À l’application, évitez d’écarter les doigts. On applique une petite quantité à la fois, en effectuant de légers mouvements circulaires. Surtout, n’insistez pas sur les pieds, les genoux et les coudes, et évitez les sourcils et la racine des cheveux. Certaines esthéticiennes conseillent même d’assécher le surplus de produit qui pourrait s’être déposé sur ces zones à l’aide d’un papier mouchoir afin d’éviter des marques disgracieuses. Si la peau est sèche, on recommande l’utilisation d’un hydratant avant l’autobronzant, afin de favoriser une application plus uniforme.

N’oubliez pas de bien vous laver les mains après chaque application d’un autobronzant. Et bien que les compagnies affirment que les produits sèchent rapidement et qu’ils ne tachent pas, attendez au moins 10 minutes avant d’enfiler vos vêtements, surtout s’il s’agit de votre chemisier blanc préféré… On n’est jamais trop prudent!

Si, malgré toutes ces précautions au moment de l’application, des stries ou des dépôts de couleur apparaissent, on peut accélérer leur disparition (qui devrait mettre entre trois et cinq jours) en exfoliant la peau afin de l’aider à se régénérer plus rapidement. Bien que certains autobronzants offrent maintenant une légère protection solaire, les dermatologues sont catégoriques: l’utilisation d’un autobronzant n’exempte pas de l’application d’un soin muni d’un facteur de protection solaire (FPS) adéquat.



Pages :