Bons pour le foie!

iStock Photo

Elles contiennent toutes des molécules anti-inflammatoires qui réduisent l’accumulation de triglycérides dans le foie. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Université Laval en testant l’effet des polyphénols extraits de ces petits fruits nordiques sur des souris soumises à un régime riche en sucres et en graisses. Ce genre d’alimentation entraîne une résistance à l’insuline pouvant mener au diabète de type 2, favorisant l’accumulation de graisse dans le foie et les tissus adipeux. Or, si les résultats de l’étude se confirment chez les êtres humains, il suffirait, pour un adulte de poids moyen, de consommer moins d’une tasse de ces baies fraîches par jour pour obtenir un effet comparable à celui procuré par certains médicaments. On ne perd donc rien à intégrer ces petits fruits savoureux à notre alimentation!