Marquer le temps

iStockphoto.com

Jeunes, nous avancions droit devant et prenions un plaisir insouciant à anticiper un voyage de rêve ou à savourer une journée ensoleillée. Nous faisions la sourde oreille à ces «vieux» qui affirmaient que «le temps passe vite». Puis, en vieillissant, à notre tour d’adresser ce conseil aux «jeunes», à notre tour de conjuguer au passé et de sentir que le temps nous échappe… Tous portent en eux des souvenirs – bons et mauvais –, des centaines de choses et d’événements qui témoignent que la vie défile. Chacun a besoin de se rappeler des moments marquants de son existence, de se raconter et de laisser sa trace. 

«Je crois que l’être humain a une peur fondamentale d’être oublié, soutient la psychologue Véronique Gagnon. Nous cherchons des façons d’être considéré, de laisser notre marque pour que, quelqu’un quelque, part se souvienne de nous, sache que l’on a existé.»

On cherche également à transmettre notre savoir, notre patrimoine humain. «L’intensité de ces désirs dépend de la personnalité de l’individu, de son histoire de vie, de son éducation, de ses manques et de ses besoins. Chaque personne est différente», ajoute la psychologue. Certes, on reconnaît rapidement le «collectionneur de souvenirs» de notre famille: la tante ou l’oncle qui, caméra greffée à la main, capte chaque moment des réunions annuelles. D’autres, par contre, amassent moins d’une centaine de photos au cours de leur existence… 

TRUCS POUR MARQUER LE TEMPS

Que faire pour graver à jamais les instants mémorables de notre vie? Voici des idées simples et amusantes pour se souvenir (avant que la mémoire ne flanche) et pour laisser de précieux souvenirs aux générations qui nous succèdent. 

Les recettes de grand-maman

Remplissons un cahier de nos meilleures recettes et de celles héritées de notre mère. Un legs original qui rappellera aux enfants et petits-enfants les délicieux repas que nous servons!



Pages :