Les principes de base d'un aménagement réussi

iStockphoto.com

À l’instar d’une pièce qu’on meuble et décore, il faut aménager le jardin de manière qu’il soit fonctionnel et harmonieux. Une des principales fonctions d’un aménagement paysager est de mettre la maison en valeur tout en l’intégrant à son environnement.

Planifier

Pour nous assurer que notre jardin soit attrayant en toute saison et, surtout, qu’il respecte nos besoins et nos goûts, il est essentiel de planifier rigoureusement la réalisation des travaux. D’abord, on définit l’emplacement des aires de circulation, comme le stationnement et les sentiers. Deux trottoirs – un principal et un secondaire – sont généralement nécessaires pour assurer les déplacements autour d’une maison unifamiliale. Le trottoir qui mène à la porte principale doit avoir une largeur minimale de 1,20 m, tandis que le sentier secondaire, qui passe du stationnement à la porte arrière, doit faire au moins 90 cm de largeur. Si désiré, on prévoit également la création d’une aire de repos, comme une terrasse, à l’arrière de la maison.

Puisque notre regard embrasse d’un seul coup l’ensemble de la propriété, on privilégie des matériaux dont la couleur et la texture ressemblent à celles des matières utilisées pour la maison. On favorise les coloris sobres, comme ceux de la pierre ou des pavés et dalles de béton préfabriqué.

Lors de la planification, on détermine aussi l’emplacement et la forme de nos plates-bandes, ainsi que les dimensions de chaque aire de plantation. Il est très important de tenir compte des dimensions à maturité des plantes qu’on choisit afin qu’elles n’excèdent pas l’espace disponible. La forme des plates-bandes influence grandement l’ambiance qui se dégage d’un jardin. Lorsqu’on désire un aménagement d’aspect naturel, empreint de poésie et de romantisme, il est préférable d’employer des lignes sinueuses. Les lignes droites conviennent davantage aux plantations géométriques qui accompagnent les maisons modernes.

Conserver les arbres existants

Lorsqu’on se fait construire une maison, on tente de conserver les arbres qui se trouvent déjà sur le terrain. On économise ainsi temps et argent, et on contribue du même coup à améliorer l’environnement et le paysage du quartier. Plusieurs entrepreneurs préfèrent les couper sous prétexte qu’un terrain dégagé facilite et accélère les travaux. Cependant, si on prend la peine de chercher, on pourra trouver un entrepreneur consciencieux qui saura composer avec les arbres en place.



Pages :

2

Commentaires

Plantes

Votre article sur les principes de base est tres interessante. Auriez-vous quelques idees pour des plantes vivaces? J'aimerais en ajouter mais j'aurais besoin de quelques noms pour ses plantes.

Je vous remercie et conituez votre excellent travail.

Georgette

Renseignements sur les plantes vivaces

Bonjour Georgette,

 

 

Il existe une multitude de plantes vivaces telles que le Lila, le glaïeul, la Grande Camomille ou encore l’Argousier. Cependant je ne peux que vous conseiller d'appeler les pépinières et de vous renseigner car le choix de plantes vivaces dépendra de la durée d’ensoleillement dans votre jardin.

 

Merci de l’intérêt que vous portez à notre article.

 

L'équipe du Bel Âge