Lecture d'octobre

Éditions Stock

La question qui tue


« L’humour est un antalgique, on l’utilise quand on a mal. » Par cette simple phrase, Jean-Louis Fournier nous livre le ressort d’une partie de son œuvre. Ce dernier récit, sous forme de petits tableaux, on le lit vite; mais il nous reste longtemps dans l’esprit et le cœur. Après nous avoir tellement émus — et amusés — en nous parlant de ses fils handicapés puis de la mort de sa conjointe, l’auteur, avec son esprit caustique mais non sans une infinie tendresse, nous livre toute la peine que sa fille tant aimée, son « chef-d’œuvre », lui cause par sa dérive mystique.

 

Jean-Louis Fournier, La Servante du Seigneur, Éditions Stock, 150 p.

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Lecture d'octobre

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires