Bienvenue en 2020!

Bienvenue en 2020!

Laurence Labat; maquillage-coiffure: Sylvy Plourde.

Basculer dans une nouvelle décennie n’est jamais anodin, même quand on en a déjà quelques-unes au compteur. On se demande ce qu’elle nous réserve, mais aussi souvent quel avenir nous attend plus largement... Nous serions d’ailleurs entrés l’automne dernier dans une toute nouvelle ère: un ordinateur quantique conçu par Google a réussi à solutionner en 200 secondes une série de calculs complexes que même les superordinateurs «classiques» les plus puissants auraient pris 10 000 ans à résoudre. Une prouesse comparée au premier vol aérien des frères Wright, rien de moins!

Quand on s’écrira ici en 2030, ce sera peut-être donc déjà dans un monde tout différent. Les prévisions météo seront enfin fiables, puisqu’elles analyseront toutes les variables possibles simultanément. Fini la neige annoncée jamais tombée ou les barbecues sous la pluie! Avec les lunettes de réalité virtuelle sans cesse améliorées (et démocratisées), chacun bougera, visitera ou voyagera sans quitter son sofa.

Du côté de la santé, les compagnies pharmaceutiques réaliseront leurs tests plus efficacement grâce aux simulations immédiates des réactions de la moindre molécule avec leurs formulations, nous permettant d’accéder rapidement aux nouveaux médicaments. L’intelligence artificielle affinera les diagnostics, accélérant la prise en charge si nous tombons malades. Notre médecin veillera à distance sur nos signes vitaux et rythmes circadiens, recevant une alerte en temps réel s’il faut changer notre prescription ou intervenir. Et les protocoles de soins tiendront compte non seulement de notre ADN, mais aussi de notre microbiome, trop complexe encore à analyser présentement.

Tout cela donne un peu le vertige quand même… Dans ce règne de la science, comment préserver l’humain, ne pas amplifier la solitude et garder les sentiments bien présents? La clé viendra peut-être d’une autre avancée prévue: la traduction simultanée. Chacun parlerait bientôt dans sa langue, tout en comprenant immédiatement celle de l’autre, grâce à une oreillette ou un implant. Sans barrières de langues, tant de contacts sociaux deviendront possibles. Et ça, ça fait vraiment rêver…

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Bienvenue en 2020!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires