Bénévole à l'année!

Bénévole à l'année

rawpixel via Unsplash

Si Noël est une occasion propice à prêter main-forte aux autres, le reste de l’année l’est tout autant. La plupart des organismes ont besoin d’aide durant tous les mois de l’année, rappellent les responsables des programmes de bénévolat. Une belle façon d’être solidaire avec notre communauté et de tisser des liens avec autrui. 

Quelques astuces

On ignore par où commencer? Parlons d’abord de nos intentions avec des parents ou des amis, qui pourraient nous suggérer de bonnes idées. Et faire du bénévolat à deux ou plus, c’est motivant et agréable!

Pour ne pas se compliquer la vie et faciliter nos déplacements, on repère des organismes de notre quartier qui pourraient nécessiter un coup de main. À cet égard, on peut utiliser le moteur de recherche du Réseau de l’action bénévole du Québec, sous l’onglet «Je veux faire du bénévolat» (rabq.ca ou 514 272-4004) ou celui du Centre d’action bénévole de Montréal. Ce dernier a aussi une section «Bénévolat du temps des Fêtes» (cabm.net ou 514  842-3351). 

 

Le bénévolat au Québec en chiffres

Le pourcentage de Québécois bénévoles, âgés de 15 ans et plus et associés ou non à un organisme, est de 80 %.

Parmi ceux-ci, 17 % sont âgés de 55 à 64 ans. Avec un taux de 26 %, les 65 ans et plus remportent la palme.

Les principaux incitatifs pour devenir bénévole sont le plaisir et l’intérêt à l’égard d’une activité ou d’une cause particulière (71 %), ainsi que le goût de socialiser, d’échanger et de développer un sentiment d’appartenance à un groupe avec lequel on partage un intérêt commun (51 %).

Les principales motivations à maintenir notre engagement sont la volonté de contribuer à la communauté (55 %) et de mettre à profit notre expérience et nos compétences (45 %).

Source: Réseau de l’action bénévole du Québec (RABQ).



Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Bénévole à l'année!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

1

Commentaires

Bénévolat a l'année

Ayant eu un père non-voyant a l'âge de 80 ans et décédé a 92 ans . Maintenant je fais du bénévolat pour les non-voyants âgés. Je ne pensais pas être capable car j'ai été une proche-aidante durant ces années .