Beauté: 21 tendances 2021

Beauté: 21 tendances 2021

Marc-Antoine Charlebois

2020 nous en a fait voir de toutes les couleurs. Le début d’une nouvelle année présente une chance de tourner la page et d’entamer un nouveau chapitre. Rien de mieux pour rafraîchir son humeur – et son look – que de découvrir les nouveautés à venir. Grands courants, soins, maquillage, ongles et cheveux… quatre experts nous dévoilent toutes les tendances! 


Nos experts

David Vincent, artiste maquilleur international Lise Watier

Janie Lelièvre, formatrice et experte nationale Lierac Paris

Yannick Brisebois, copropriétaire de U Salon Boutique et ambassadeur La Biosthétique Canada

Rita Remark, artiste principale et formatrice internationale Essie Canada

 

1 Encore plus d’inclusion

L’inclusion fait son chemin à plusieurs niveaux et le mouvement continuera assurément à prendre de l’envergure: célébration d’une panoplie de silhouettes, produits adaptés aux carnations claires à très foncées et mannequins de tous les âges. Fini le temps où on tentait de nous vendre une crème anti-rides en présentant une jeune fille de 17 ans! Enfin, les marques ciblent un auditoire plus varié. Même si l’effort semble parfois limité au marketing, certaines compagnies rendent réellement leur offre plus inclusive – comme L’Oréal Paris, qui s’adresse depuis quelques années aux femmes plus âgées. 

 

2 La blue beauty amplifiée

On connaît bien la clean beauty (beauté propre), qui porte à se questionner sur les ingrédients se trouvant dans nos produits de beauté. Qu’en est-il de la blue beauty (beauté bleue)? Prenant en compte l’influence de nos produits sur l’environnement et, plus particulièrement, les océans, cette réflexion sur la naturalité, les émissions de carbone, la traçabilité des ingrédients, les produits bios et la production de plastique invite les consommateurs et les marques à repenser leurs choix.

Crème Bio-Lift 360° anti-rides fermeté absolu, de Karine Joncas (80 $).

 

3 L’engagement local à l’avant-plan

La pandémie de COVID-19 a engendré beaucoup de changements. On remarque notamment un regain d’enthousiasme du public à encourager les entreprises d’ici, que ce soit les plus petits labels ou les marques québécoises et canadiennes d’envergure internationale. Que du positif pour toutes les parties impliquées!

Exfoliant corporel Boréal, de Strøm spa nordique (35 $).

 

4 On n'arrête pas le progrès

Soins sur mesure, parfums personnalisés, applis pour essayer le maquillage et consultations sans contact: bien que la technologie soit en constante évolution, la pandémie a poussé les marques à innover davantage. On le remarque autant au niveau des services offerts (consultations en ligne chez Kiehl’s, laboratoire de rouge à lèvres virtuel chez Bite Beauty), mais aussi dans les formules de produits, qui ne cessent de se perfectionner. À surveiller: les vernis à ongles qui sèchent en un clin d’œil et les traitements ciblés inspirés de la médecine esthétique!

Concentré extemporané revitalisant anti-fatigue Mésolift C15, de Lierac (75 $). 

 

5 À moi, la nutricosmétique!

Déjà très populaire en Europe et en Asie, la nutricosmétique existe depuis des années. On en entend de plus en plus parler ici aussi: comprimés, gelées, tablettes effervescentes, boissons, alouette! Collagène, vitamines A, C, E, biotine et autres ingrédients travaillent pour rendre notre peau, nos ongles et nos cheveux plus sains. Même si certains restent sceptiques quant aux résultats, on n’est qu’au début de l’émergence de cette tendance.

Collagène marin avec vitamine C Effervess, de Organika (16,99 $).

 

6 Zoom sur le microbiome cutané

Si on associe les probiotiques davantage au yogourt qu’aux petits pots, c’est qu’on est exposés depuis des années à l’importance de prendre soin de notre flore intestinale. Mais l’idée que certains problèmes de peau seraient liés à un manque de variété dans notre microbiome cutané fait son chemin. Résultat? On trouve de plus en plus des probiotiques et des prébiotiques dans nos formules de soin.

Baume triple action Lipikar AP+M, de La Roche-Posay (33,95 $).

 

7 Un ingrédient à la fois

Malgré la popularité des soins multifonctions aux différents ingrédients actifs, on assiste à un retour à la base en matière de soins, certaines marques misant sur des formules et un emballage simplifiés. On pense à The Ordinary et The Inkey List, qui mettent souvent l’accent sur un ingrédient par produit, ou aux cures et traitements ciblés lancés par les grandes marques de soins. 

Sérum antioxydant Q10, de The Inkey List (8,99 $).

 

8 L’influence de l’Est

L’engouement pour la K-beauty (beauté coréenne) semble un peu moins présent, mais les produits originaires d’Asie se multiplient sur les tablettes des détaillants. Outre les masques en feuille, on remarque une augmentation du nombre de toniques hydratants, d’huiles et de baumes nettoyants, d’essences pour le visage et de bâtons exfoliants. L’influence du Japon et de la Corée est bel et bien présente dans notre routine de soins!

Bâton nettoyant pour les pores au thé matcha, de Teaology (29 $).

 

9 La chronobiologie au service de notre peau

On sait que la peau est en mode protection durant le jour, puis s’affaire à se réparer durant la nuit. La chronobiologie pousse cette notion plus loin en s’intéressant à la façon dont la peau est influencée par le rythme circadien des cellules. Des soins nouvelle génération cherchent à fournir à l’épiderme ce dont il a besoin au moment où il pourra en tirer le maximum de bénéfices. À surveiller! 

Complexe multi-récupération synchronisé Advanced Night Repair, d’Estée Lauder (130 $).

 

10 Focus sur les peptides et les PHA

Si on connaît depuis un moment les AHA (acides de fruits) et les BHA (l’acide salicylique), ce n’est pas toujours le cas des PHA, les acides polyhydroxylés, dont les molécules travaillent davantage en surface et en douceur. Quant aux peptides, même s’ils sont loin d’être nouveaux, on remarque un intérêt marqué envers cet ingrédient qui stimule la production de collagène dans la peau.

Kit vitalité aux peptides Power Peptide, de AlumierMD (149 $).

 

11 L’accent sur les hybrides maquillage et soins

Fonds de teint bons pour la peau, correcteurs aux ingrédients apaisants anti-imperfections, cache-cernes à la caféine stimulant la microcirculation, mascaras fortifiants et rouges à lèvres aussi hydratants que des baumes: les formules hybrides ont la cote!

Portfolio correcteurs professionnels 4 en 1 – Original, de Lise Watier (36 $).

 

12 Le retour du gloss

La mode des années 1990 revient, et le gloss à lèvres s’invite avec elle. Le rouge à lèvres n’est pas non plus en reste, même si le port du masque fait maintenant partie du quotidien! On opte donc pour des formules qui résisteront au couvre-visage. Le crayon contour et la base sont de mise! Lors de nos activités virtuelles, on pare nos lèvres d’une nuance plus foncée ou plus vive pour égayer notre look devant la caméra. 

Brillant à lèvres repulpant YaySayer, de Bite Beauty (33 $).

 

13 La peau à son meilleur

La pandémie ayant changé nos habitudes, plusieurs ont troqué leur fond de teint couvrant pour une crème teintée ou une crème BB. On a plus de temps pour chouchouter notre peau et peut-être moins envie de la cacher: un produit à la couvrance moins opaque laissera transparaître notre carnation naturelle.

Crème BB Hydro Clean ID, de Catrice (11,99 $).

 

14 Tout est permis!

Le maquillage haut en couleurs, c’est aussi une façon de se changer les idées. Si le confinement en a porté certaines à délaisser le maquillage, d’autres en redécouvrent les plaisirs, simplement pour s’amuser. Paillettes en plein jour – et pas juste pour les Fêtes –, eye-liner coloré, traits de formes atypiques et finis artistiques: on laisse aller notre créativité!

Traceur pour les yeux kohl, d’Annabelle (5,95 $).

 

15 Les sourcils naturels et fournis

Plus importants que jamais avec le port du masque, les sourcils jouent un rôle crucial dans nos expressions faciales. On se tourne vers les crayons, pommades, stylos et outils de tous genres, en plus d’explorer les traitements en salon comme la lamination, qui donne l’impression d’une arche plus fournie. Selon Naomi Arvelo, technicienne chez The Ten Spot Griffintown, à Montréal, cette technique semi-permanente qui dure de quatre à huit semaines permettrait aussi d’ouvrir le regard.

Stylo à sourcils effet micropigmentation Brow Microfilling Pen, de Benefit Cosmetics (33 $).

 

16 La coupe du moment

Ce qui nous attend? Des cheveux dépassant un peu les épaules, à peine dégradés et arborant la nouvelle frange tendance. Plus longue que la frange rideau des dernières saisons, elle tombe près des joues et peut même courber vers l’extérieur, un peu à la Farrah Fawcett. D’autres tendances-clés pour 2021: les coupes carrées, les raies très loin sur le côté et les chevelures frisées. 


17 Oui au gris et au blanc!

Le premier confinement était l’occasion rêvée de faire le saut vers une chevelure plus naturelle, les têtes grises et blanches volent donc de plus en plus la vedette. Pas certaine de franchir le pas? Si les cheveux foncés donnent généralement un beau poivre et sel, les chevelures blondes et châtaines peuvent bénéficier de mèches brunes pour égaliser l’ensemble et lui donner un aspect perlé. 

Shampooing déjaunissant OKARA Silver, de René Furterer (30 $).

 

18 Razzia de roux 

Pour équilibrer avec les styles vestimentaires en vogue aux couleurs et textures plus neutres, les cheveux roux reviennent à l’avant-plan, dans une panoplie de nuances allant des blonds chauds aux rouges flamboyants. 


19 Le cuir chevelu à l’honneur

Certaines marques ont adopté cette philosophie depuis longtemps, et l’idée de mettre à profit des ingrédients habituels de nos petits pots dans les shampooings, revitalisants et masques pour les cheveux prend de l’ampleur. On s’intéresse aussi au cuir chevelu et on lui prodigue des soins pour qu’il reste en santé. Résultat? Des cheveux pleins de vitalité!

Lotion apaisante anti-pelliculaire, de La Bioesthétique (38 $).

 

20 La manucure nue

L’idée n’est pas nécessairement de laisser les ongles 100 % naturels, mais d’en prendre bien soin, tout comme on le fait avec la peau du visage, du corps et du cuir chevelu. On enduit donc nos cuticules d’une huile nourrissante, on adopte une base fortifiante et on ajoute un vernis de couleur nude, ou simplement transparent. 


21 Les ongles dépareillés

Des ongles de nuances variées sur une même main nous permettent de nous exprimer, mais aussi d’ajouter un côté spécial, voire ludique, à notre look sans nécessiter d’expertise en nail art. Pas obligatoire de choisir des nuances flamboyantes: on peut opter pour des tons neutres, des roses doux ou même des couleurs foncées de teintes semblables. Le résultat? Un point d’intérêt visuel sans méthode d’application complexe.

Vernis séchage rapide Expressie, d’Essie (9,99 $).