3 astuces pour observer les Perséides

3 astuces pour observer les Perséides

iStock Photo

Issus des débris émis par la comète Swift-Tuttle, les Perséides sont des poussières enflammées qui se déplacent à 60 kilomètres par seconde. Cette année, grâce à une modification de la trajectoire de la comète par Jupiter, les poussières passeront plus près de la Terre, ce qui va doubler le nombre d’étoiles filantes visibles.

Théoriquement, les débris de Swift-Tuttle rencontrent l’atmosphère terrestre de fin juillet à fin août. Ce sont néanmoins les nuits du 11 et du 12 août qui sont les plus fructueuses pour l’observation des pluies d’étoiles. Voici trois trucs pour les apercevoir:

1 S’éloigner de la pollution lumineuse

Les lumières des villes, tout comme les nuages, peuvent compliquer les choses. On croise les doigts pour une météo favorable et, surtout, on quitte les endroits où les néons et les lampadaires émettent de la lumière. C’est le meilleur moment pour aller faire un petit tour à la campagne.

2 Laisser le temps à l’œil de s’adapter

Pour observer les Perséides, il est recommandé de se coucher sur le sol pour avoir une vision panoramique du ciel. Pour permettre à l’œil de capter tout ce qui se passe dans les angles morts, 30 à 40 minutes peuvent être nécessaires pour que l'oeil s'acclimate. La patience est de mise!

3 Observer jusqu’à la fin de la nuit

Selon la NASA, les étoiles deviennent plus visibles après minuit et leur présence est encore plus perceptible tout juste avant le matin. On peut donc se coucher très tôt pour se lever avant le soleil ou carburer au café jusqu’à la fin de la nuit!

Si vous ne pouvez pas vous rendre dans un endroit propice à l’observation, la NASA diffuse un aperçu du ciel en direct juste ici

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

3 astuces pour observer les Perséides

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires