10 livres québécois à acheter le 12 août

10 livres québécois à acheter le 12 août

iStock Photo

C’est le moment de voyager en terrain inconnu, acheter un livre qui nous parle avant même qu’on l’ait lu, rencontrer la plume d’un auteur dont on ignorait le nom hier.

Pour guider votre magasinage en ce 12 août, voici 10 livres québécois parus durant les 12 derniers mois.

Mourirmais pas trop - Agnès Gruda

Paru aux Éditions Boréal, ce livre est un recueil de nouvelles qui abordent chacune la mort ou la fin des choses. Le regard d’Agnès Gruda est sensible et sa plume précise.

La bête et sa cage - David Goudreault

Dans La bête à sa mère, Goudreault présentait aux Éditions Stanké un personnage sans nom, obsédé à l’idée de retrouver sa mère, et meurtri par le vice. La suite de l’histoire jette un regard encore plus tordu sur la violence du quotidien.

La femme qui fuit - Anaïs Barbeau-Lavalette

Anaïs Barbeau-Lavalette a publié cette année ce roman qui l’a menée au Prix des Libraires du Québec. Dans La femme qui fuit, publié chez Marchand de feuilles, elle parle de Suzanne Meloche, sa grand-mère, femme de Marcel Barbeau. En traitant du Refus global, elle oscille avec talent entre réalité et fiction.

Les maisons - Fanny Britt

À la fin de l’automne dernier, Fanny Britt proposait un premier roman aux Éditions Le Cheval d’août. Ce livre explore la maison comme refuge où l’on trouve réconfort, mais également la maison comme un étau qui nous donne envie de visiter d’autres lieux.

Vi - Kim Thúy

Vi est le prénom vietnamien du nouveau personnage de Kim Thúy, présenté chez Libre Expression. Signifiant «précieuse, minuscule, microscopique», ce nom se veut une antithèse de la véritable nature de la femme qui découvre tout ce qu’elle peut construire en ayant confiance en elle.

Serafim et Claire - Mark Lavorato 

Campée dans le Montréal des années 1920, l’histoire de Mark Lavorato nous amène à la rencontre de Claire Audette, danseuse dont la réputation croît rapidement dans les théâtres de Montréal, et Serafim Vieiria, un photographe immigrant solitaire. L’écriture fine de l’auteur, publié chez Marchand de feuilles, nous permet de vivre l’époque comme si nous y étions.

La chambre verte - Martine Desjardins

Saga familiale à la fois glauque et humoristique, La chambre verte, roman paru chez Alto, commence avec le cadavre d’une femme, préservé dans une chambre étanche. Des personnages complets, magnifiquement décrits, parsèment le récit.

Vrai ou faux - Chrystine Brouillet

Seizième titre de la série d’enquêtes de Maud Graham, Vrai ou faux, sorti aux Éditions Druide, nous amène à élucider une enquête pour meurtre, tout en soulevant des questionnements quant à la détresse liée au vieillissement.

Au cœur de mes valeurs - Danièle Henkel

Aux Éditions La Presse, Danièle Henkel offre son second livre qui traite de son parcours d'immigrante, d'entrepreneure, de femme, de mère et de grand-mère. Elle aborde les valeurs familiales, amicales et générationnelles avec transparence et humanité.

Le cœur bleu - Aline Apostolska 

Voici une histoire d’amour qui nous plonge rapidement dans un rapport intime avec les personnages. Publié chez Recto Verso, l’histoire de Juliette, l'héroïne, est celle de l’amour absolu avec un jeune musicien d'une île des Caraïbes. 

Merci à Betty Achard pour son aide.



2

Commentaires

Commentaire

J'ai adoré lire la Femme qui fuit. Excellent. Aussi Les Maisons, très plaisant comme lecture

La chambre verte

La radinerie poussée à l'extrême. Je me demandais jusqu'où il irait. Très bon livre. On ne le lâche pas.