La médiation: pour prévenir et régler les différends

Publireportage

Publireportage - Qu’ils prennent place au sein de votre famille, de votre cercle d’amis ou de votre voisinage, les conflits peuvent gruger toute votre énergie s’ils ne sont pas abordés. C’est dans cette optique que l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec (IMAQ) a mis sur pied, avec le soutien de Justice Québec, un projet qui favorise les modes de prévention et de règlement des différends auprès des aînés. On en discute plus amplement avec M. Claude Provencher MBA, avocat.

D’entrée de jeu, M. Provencher met l’accent sur le fait qu’un conflit non résolu peut causer beaucoup de stress chez les aînés. «Les causes peuvent être diverses: différends familiaux liés à la succession, à la gestion des finances, au besoin de la personne aînée de vivre en résidence ou encore mésententes entre voisins. Dans ce contexte, la médiation vise à mettre des mots sur ce que vous ressentez et à vous permettre de résoudre vos conflits en favorisant le maintien des relations. De plus, ce qu’il y a de merveilleux avec cette approche, c’est que le processus est rapide, confidentiel et, dans le cadre du projet, offert gratuitement. Notre rôle sera de vous référer un médiateur qui organisera une rencontre entre les différentes parties. Celle-ci aura pour but de vous aider à communiquer, à résoudre vos difficultés et à trouver une issue favorable.»

Afin de démocratiser cette approche et d’en faciliter l’accès, l’organisme a créé un projet qui se décline en trois volets. «Nos membres peuvent se déplacer partout à travers la province pour offrir aux aînés et à leurs proches des séances gratuites de sensibilisation», souligne M. Provencher. «Ces rencontres permettent de présenter les modes de prévention et de règlement des différends et de mieux outiller les gens. Également, l’IMAQ offre une formation de 3 heures destinée aux intervenants des organismes communautaires et des services sociaux dans l’objectif de mieux accompagner les aînés en situation de conflit. Finalement, suite aux séances, si vous contactez l’IMAQ pour résoudre un différend, on pourra vous offrir gratuitement jusqu’à 3 heures de séances de médiation.»

Vous vivez un conflit ou vous aimeriez assister à une séance d’information organisée par l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec? Consultez le site web de l’organisme: Imaq.org



2

Commentaires

Un diférent de trois ans avec les Services Sociaux.

Ces gens ont toujours refuser la médiation, et constamment se cachent derrière la Confidentialité à outrance. En plus maintenant la Curatrice déléguée, maintenant ne repond pas a mes courriels. Un désastre pour ma compagne qui est séquestrée dans une résidence dont il est impossible d'obtenir quelques références.

Golfv

Est ce que vous savez si il y a des ligues de golf cette année j’ai 65 ans et je suis seule