J'ai le droit!

J'ai le droit!

Nicole Honeywill via Unsplash

Connaître et surtout défendre nos droits est primordial. Pour se cultiver sur la question, on participe à ces activités gratuites et instructives. 

Rendez-vous au complexe! 

Du 8 au 11 avril, spécialistes du droit et de la justice seront rassemblés pour répondre à vos questions au salon Visez Droit. Des consultations juridiques seront offertes gratuitement sur place, dans le but de rendre la justice accessible à tous. L’initiative du Barreau du Québec présentera également des conférences et des ateliers, notamment sur le mouvement #moiaussi, les nouvelles réalités du logement et la méditation au lieu du procès. 

Info: salonvisezdroit.com

Au téléphone

Obtenir des conseils juridiques gratuitement, sans sortir de chez soi? C’est ce que propose la Clinique juridique du Jeune barreau de Montréal les 13 et 14 avril. De 9 h à 16 h 30, des bénévoles avocats et notaires seront au bout du fil pour répondre à toutes nos interrogations en matière de droit, peu importe la spécialité. On s’assure d’avoir nos documents en mains et d’être bien préparé et on décroche le téléphone!

Info: ajbm.qc.ca.

Le jour même, on compose le 1 844 779-6232.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

J'ai le droit!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

4

Commentaires

Soins au niveau des soins de santé

Dans ce que j’ai lu je n’ai rien vu qui concerne les droits sur les soins de santé. J’ai été pendant plusieurs années coordonnatrice du Comité des usagers pour le secteur du cissss Laurentides et je crois qu’il y aurait avantage à informer la population à ce niveau.

Les ainees

Il est plus que temps que nos ancêtre soit respecter en toute dignite

voir mes petits fils

Leur maman a décidé unilatéralement de couper les ponts
Il semble qu'il y aura une étude en vue d'un projet de loi sur la parentalité et l'affiliation commandé par la Ministre Sonia Lebel ?

Comme je vous comprend

Si j'était privé de voir mes petits enfants ,je rencontrerais ma belle fille et lui demanderais très humblement de me permettre, a sa convenance de voir mes petits enfants .
Je l'inviterais avec ces derniers au resto et lui offrirait mon aide pour , faire la gardienne , le taxi s'ils font du sport ou tout autre collaboration susceptible de lui rendre la tache moins pénible .
L'amour et les tribunaux ,c'est comme l’alcool et le volant !

bonne chance dans vos démarches .......