Élections provinciales 2018: votez sans difficulté

iStock

Les élections provinciales approchent et les manières de voter sont multiples. Afin de faire entendre notre voix, on se tient au courant.

«Il est important de s’assurer qu’on est bien inscrit sur la liste électorale avant de se rendre au bureau de vote», insiste la porte-parole d’Élections Québec, Ahissia Ahua. S’il semble évident qu’on doive être inscrit sur la liste électorale, le fédéral permet aux citoyens de voter sans y être inscrits, avec une pièce d’identité et une preuve d’adresse. Ce n’est pas le cas au provincial. «Si on n’est pas inscrit sur la liste électorale, on ne peut pas voter», rappelle-t-elle. On s’assure donc entre le 10 et le 27 septembre qu’on a bien reçu notre carte, que notre nom et notre adresse y sont bien indiqués et si ce n’est pas le cas, on communique avec notre directeur de scrutin. On y fait particulièrement attention si on a déménagé récemment et dans tous les cas, on se présente au bureau de scrutin avec notre carte et une pièce d’identité avec photo pour voter.

Et s’il nous est impossible de sortir de chez nous? «Pour les personnes qui seraient incapables de se déplacer pour des raisons de santé, il est possible de voter à domicile», indique Ahissia Ahua. La demande doit être faite au directeur de scrutin de notre circonscription avant le 17 septembre, via un formulaire. Si la requête est approuvée, un représentant d’Élections Québec se rendra à domicile afin d’enregistrer notre vote — qui restera secret bien entendu. Dans le cas d'une mobilité réduite, les bureaux sont tous accessibles et dotés d’éléments facilitateurs pour permettre à tous de voter sans tracas.

Il est également possible de voter si on est à l’hôpital, dans une résidence privée pour aînés ou encore dans un CHSLD. «Ce ne sont pas toutes les résidences qui l’offrent et le mieux reste de s’informer sur place. Toutefois, le meilleur point de chute reste le directeur de scrutin», souligne la porte-parole d’Élections Québec. 

Le vote par anticipation est une option pour tous, dans l'éventualité qu'on ne soit pas disponible le 1er octobre. «Il permet de voter sur plusieurs jours, soit huit au total, du 21 au 27 septembre», explique Ahissia Ahua. À noter que si on vote par anticipation, il est possible qu’on ne puisse pas se rendre dans le bureau indiqué sur notre carte d’électeur. «Les 23 et 24 septembre de 9 h 30 à 20 h, on pourra aller au bureau de vote inscrit sur notre carte, assure-t-elle. Par contre, pour les cinq autres dates, soit le 21, 22, 25, 26 et 27, on vote au bureau du directeur de scrutin. On le trouve en faisant une recherche sur le site avec notre code postal.» 

À domicile ou sur place, le 1er octobre ou la semaine précédente, on vote!

Pour plus de détails, rendez-vous ici.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Élections provinciales 2018: votez sans difficulté

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires