La vaccination: un outil à considérer lorsqu’on pense à la santé

Publireportage

Publireportage - Bien que la vaccination des enfants soit une pratique bien enracinée au Canada, une récente étude commandée par la division canadienne de GSK, une entreprise de santé mondiale, donne à penser que ce n’est pas le cas des adultes. En vieillissant, pour rester en bonne santé, nous pouvons miser sur un programme d’exercice physique facile à gérer, une alimentation bien équilibrée ou des bilans de santé réguliers auprès de notre médecin. Malgré ces efforts, nous pouvons quand même tomber malades. Et la maladie peut avoir des répercussions importantes sur notre quotidien, que ce soit le temps perdu au travail, les activités sociales manquées ou la mise à l’écart de nos activités favorites. Le maintien à jour des vaccins recommandés pour les adultes est important pour aider à prévenir les infections.

Selon une récente étude[1], bien que la plupart des adultes québécois soient conscients de l’importance de la vaccination, lorsqu’il s’agit de leur propre santé, tous ne cherchent pas avec vigilance à se protéger eux-mêmes des maladies évitables par la vaccination. En fait, bien que la majorité des adultes québécois (74 %) conviennent qu’il est important de maintenir à jour les vaccins appropriés pour eux, presque un adulte sur trois (30 %) déclare que ce n’est tout simplement pas une priorité de le faire[2].

Prenez le temps de vous informer au sujet des vaccins recommandés selon votre âge et envisagez d’intégrer la vaccination à votre programme de santé et de bien-être personnel.

[1] IPSOS LP. Étude Vaccinate for Life
[2] IPSOS LP. Étude Vaccinate for Life



2

Commentaires

vaccinatioln

Cette année j'ai eu une vaccination complète pcq je voyageais à l'international . Le coût a été de 700$ , c'est quand même assez coûteux.

Vaccin pour éviter le zona et la grippe

Qu’en pensez-vous?
Je dois aussi me faire vacciner contre le zona et la grippe.
Dans quel ordre dois -je recevoir ces 2 vaccins? L’ordre est-il important? Merci à l’avance de votre réponse Raymonde Gravel