Un oeuf par jour sans problèmes

Un oeuf par jour sans problèmes

iStockphoto.com

«On peut manger un oeuf par jour sans problème, soutient le cardiologue Christian Constance, chef de l’unité coronarienne de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. Selon lui, il faut rétablir la réputation de l’oeuf, aliment sain, complet et énergétique. «Les oeufs ont injustement écopé d’une mauvaise presse au début des années 1990 quand le cholestérol est devenu l’ennemi public numéro un, explique-t-il. Mais ce que nous savons aujourd’hui diffère un peu de ce que nous pensions à l’époque. Il faut nuancer.»

Les vrais coupables

Les vrais coupables sont en fait les gras trans et les gras saturés, qui accélèrent le dépôt de gras dans les vaisseaux sanguins, puis contribuent à déclencher la maladie cardiaque et les accidents vasculaires cérébraux. Beaucoup moins le cholestérol. «D’ailleurs, nous travaillons à bannir définitivement les gras trans de l’Amérique du Nord, lance le cardiologue. Essayons-nous d’éliminer le cholestérol? Non, pas du tout.» Il invite par la même occasion à se méfier de toute étiquette alimentaire annonçant «sans cholestérol». «Ça ne veut rien dire et ça cache souvent le fait que le produit peut être richement farci de gras trans et saturés, qui sont, et de loin, beaucoup plus dommageables.»

Le cholestérol est indispensable à la vie, si bien que notre corps en fabrique. «On peut dire en gros que notre foie produit 50% du cholestérol et que l’autre 50% vient des aliments, explique le cardiologue. Si vous en mangez davantage, vous en fabriquez moins, et vice versa. Notre corps cherche un équilibre.» La proportion de cholestérol fabriqué par le corps et puisé dans les aliments varie d’un individu à l’autre. Par ailleurs, il faut dire que la moitié seulement du cholestérol alimentaire atteint le sang; l’autre moitié passe dans les selles.



Pages :

2

Commentaires

Un oeuf

Je mange un oeuf à la coque, tous les matins, depuis 40 ans,
Je n'ai pas un gramme de cholestérol.

Sur les oeufs et cholestérol

Les dernières recherches scientifiques ont prouvé que c'est mieux de faire un peu plus de cholestérol que d'en faire moins. Les pilules pour faire baisser le cholestérol donnent l'alzheimer, la démence et le parkinson. C'est le gras qui protège les cellules et plus de gras plus de protection.