Prenez-vous des vitamines?

iStockphoto.com

«Les gens déposent parfois sur mon bureau un sac contenant 15 bouteilles de vitamines et de suppléments de toutes sortes, dit la nutritionniste Kim Arrey. Mais souvent, ce ne sont pas les bonnes combinaisons de vitamines et de minéraux, ou encore des doses trop fortes. Et ce ne sont pas forcément les suppléments dont ils ont besoin.» 

Elle cite l’exemple d’un homme dont l’anémie ne disparaissait pas malgré un traitement médical. La nutritionniste a découvert qu’il prenait son supplément de fer en même temps que son supplément de calcium. Or, le calcium empêche l’absorption du fer; il faut donc les prendre à différents moments de la journée. D’autres de ses clients prennent des doses trop fortes de vitamines liposolubles (A, D, E et K), réputées capables de s’accumuler dans certains endroits du corps et de nuire à la santé. Par exemple, trop de vitamine D peut nuire aux reins ou donner des troubles digestifs. C’est rarissime, mais pas impossible. D'autres font l’erreur de croire que si nous avons besoin, par exemple, de 400 unités internationales (UI) d’une telle vitamine tous les jours, 4000 UI c’est encore mieux!

Opter pour des multivitamines

Selon Kim Arrey, la tendance aux cocktails est plutôt lourde: 1 Canadien sur 3 de plus de 50 ans en serait adepte. Pour elle, il n’y a qu’une solution, qu’une manière de faire le ménage de son armoire à vitamines: plutôt opter pour les multivitamines. «Ce sont les bonnes combinaisons, aux bonnes doses et formulées pour le bon groupe d’âge», soutient-elle. Sauf, bien entendu, si votre médecin vous prescrit telle vitamine à telle dose.

Mais n’est-il pas connu que, en mangeant bien, on obtient toutes les vitamines et tous les minéraux dont on a besoin? «C’est vrai, répond la nutritionniste. Sauf que ce n’est pas la réalité.» La majorité de ses clients de plus de 50 ans ne mange pas selon le Guide alimentaire canadien. Au chapitre des problèmes les plus fréquents, elle mentionne les portions de fruits et de légumes trop faibles, trop peu de lait et de produits laitiers, donc manque de calcium et de vitamine D, notamment.



Pages :