Pollution de l'air et effets sur la santé

Pollution de l'air et effets sur la santé

shutterstock.com

Lors de la conférence annuelle de l’Association Américaine pour l’Avancement des Sciences (AAAS), Micheal Brauer, professeur à l’université de L'Université de la Colombie-Britannique Vancouver, affirmait que la pollution atmosphérique est «de loin le principal facteur de risque environnemental pour les maladies», causant des décès prématurés résultant de maladies cardiovasculaires et pulmonaires ». Qu'entend-on exactement par pollution atmosphérique?

Les polluants

Les polluants sont composés de gaz et de particules fines que l'on appelle aussi matières particulaires (PM). Les principaux gaz responsables de la pollution atmosphérique sont l’ozone, le dioxyde d’azote, le dioxyde de soufre et le monoxyde de carbone. 

L'ozone 

Sources
L'ozone provient de la transformation d'oxyde d’azote et de composés organiques volatils.
Symptômes
Irritations du nez, de la gorge, de la peau et des yeux, toux, maux de tête, difficultés respiratoires et affaiblissement du système immunitaire. 
Personnes vulnérables
Sportifs, enfants, personnes âgées et personnes souffrant de maladies respiratoires.

Le dioxyde d’azote 

Sources
Le dioxyde d’azote est un gaz généré principalement par le transport (85%) et par la combustion provenant des industries (10%). 
Symptômes
Irritation des poumons, toux, diminution de la résistance des voies respiratoires et dans les cas les plus graves, œdème pulmonaire. 
Personnes vulnérables
Personnes souffrant d'asthme et de bronchite chronique.

Le dioxyde de soufre

Sources
Le dioxyde de soufre est un gaz incolore qui dégage une odeur âcre et piquante. Il provient principalement du secteur industriel (88%) et du transport (8%). 
Symptômes
Toux, diminution de la capacité pulmonaire et aggravation des maladies pulmonaires et cardio-vasculaires. 
Personnes vulnérables
Asthmatiques.

Le monoxyde de carbone

Sources
Incolore, inodore et insipide, le monoxyde de carbone provient de la combustion incomplète de carburants dérivés du pétrole, de déchets et de bois.  Les principales sources de monoxyde de carbone sont le transport (76%), le secteur industriel (13%) et le chauffage au bois (11%). 
Symptômes
Étourdissements, maux de tête, somnolence, troubles de motricité ou de vision et diminution de la dextérité et des réflexes. 
Personnes vulnérables
Fumeurs et personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires.

Les particules fines

Sources
Les particules fines désignent les poussières et les gouttelettes microscopiques qui flottent dans l'air et dont le diamètre est de moins de 2,5 micromètres. Elles proviennent principalement du chauffage au bois (47%), de l’industrie (32%),  et du transport (17%). Elles pénètrent profondément dans les poumons.
Symptômes
Toux, irritation et inflammation des bronches. Elles peuvent de plus provoquer des maladies et des accidents cardiovasculaires chez les personnes vulnérables.
Personnes vulnérables
Enfants, personnes âgées, personnes souffrant d'asthme, de pneumonie, de bronchite, d'emphysème ou d’autres maladies respiratoires chroniques.   

  

Indice de la qualité de l'air (IQA)

Vous voulez savoir quelle est la qualité de l'air dans votre région? Consultez l'outil d’information et de sensibilisation appelé «indice de la qualité de l’air» (IQA) du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Vous aimerez aussi:

De simples petits gestes d’entretien peuvent amoindrir la pollution qu'engendre votre auto.
Le 22 avril, c’est le Jour de la Terre. Le moment idéal pour décider d’aller plus loin dans la voie du virage vert et de protéger l'environnement.

Les arthritiques souffrent particulièrement lorsque le temps est à la pluie. Simples coïncidences? Pas du tout. Il existe bel et bien une relation entre la météo et la santé.


1

Commentaires

protection de environnement

je pense que pour proteger son environnement il faudra faire bon nombre de chose