Les premiers soins

iStockphoto.com

Étouffement, crise d'allergie et crise cardiaque

Étouffement

Votre voisin de table est en train de s’étouffer avec de la nourriture. Incitez-le à rester près de vous – s’il allait s’enfermer dans les toilettes, vous ne pourriez plus l’aider. Et ne le frappez pas dans le dos, ce qui a pour effet de faire descendre plus profondément le morceau d’aliment qui s’est placé dans le mauvais conduit. En fait, tant qu’il tousse, tout ce que vous avez à faire est de l’encourager à tousser et de le surveiller de près. Peut-être réussira-t-il à expulser lui-même le morceau d’aliment qui est en cause.

Soudain, il cesse de tousser et a du mal à respirer. Il faut agir rapidement. Placez-vous derrière lui, une jambe entre les siennes, de manière à être stable et à le maintenir fermement, et entourez-le de vos bras. Puis placez vos deux mains (une en forme de poing et l’autre placée par-dessus) au-dessus de son nombril et faites un geste en forme de J (en appuyant vers l’intérieur, puis en levant vers le haut). Allez-y fermement; il faut à tout prix que le morceau de nourriture sorte. À noter: les personnes seules peuvent effectuer une manœuvre semblable en utilisant le dossier d’une chaise plutôt que leurs mains.

Une crise d’allergie

Une piqûre d’abeille? Si la victime se sait allergique à ce type de piqûre, elle aura probablement sur elle un auto-injecteur d’épinéphrine; elle doit l’utiliser, puis se rendre à l’urgence la plus proche. Ce n’est pas le cas? Enlevez le dard (s’il est visible) et mettez de la glace sur la plaie. Cela devrait faire diminuer l’enflure. Cela ne fonctionne pas et l’enflure s’étend considérablement? Amenez la victime à l’urgence ou appelez une ambulance. C’est d’ailleurs ce que vous devrez faire sans délai si la victime commence à sentir sa gorge enfler et à avoir du mal à respirer.

À noter: si vous avez des allergies et que vous êtes un adepte des randonnées en plein air, consultez votre médecin. Peut-être vous suggérera-t-il d’apporter avec vous quelques auto-injecteurs d’épinéphrine ou un médicament donné. Cela pourrait vous sauver la vie.

Une crise cardiaque

L’un de vos proches ressent une douleur à la poitrine ou dans le dos? Il a du mal à respirer? Il se sent étourdi et a l’impression qu’il va vomir? S’il fait de l’angine et qu’il a un médicament à prendre, donnez-le-lui (à moins qu’il n’ait pris un médicament pour les troubles de l’érection – Viagra, Levitra ou Cialis – dans les dernières 24 heures, auquel cas il faut l’amener tout de suite à l’hôpital). Cela fait, il devrait se sentir mieux dans les 10 minutes. Si ce n’est pas le cas, amenez-le à l’hôpital. La victime n’a pas son médicament avec elle ou elle ne fait pas d’angine? Faites-lui mâcher un ou deux comprimés d’aspirine (selon qu’il s’agisse de comprimés de 80 mg ou de 325 mg). Si, 10 minutes plus tard, son état ne s’est pas amélioré, amenez-la à l’hôpital.



Pages :