Le cancer du poumon combattu par l’immuno-oncologie

Le cancer du poumon combattu par l’immuno-oncologie

Lorne Cochrane / Bristol-Myers Squibb Canada Co.

Lorsque Lorne Cochrane a découvert que son frère jumeau avait un cancer de poumon de stade 1, il a décidé de consulter son médecin pour faire un bilan de santé, au cas où.

«Je pensais vraiment que mon médecin ne trouverait rien, puisque je me sentais très bien», a fait remarquer Lorne.

Toutefois, les résultats des tests ont révélé que Lorne était atteint d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade 4 qui s’était propagé à de multiples endroits dans son organisme. Cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe.

Les médecins de Lorne ont immédiatement instauré un traitement de chimiothérapie, mais son cancer était trop agressif, et ils ont finalement dû arrêter le traitement. À l’époque, Lorne avait plus de 20 tumeurs réparties dans tout son corps. «En gros, je suis rentré chez moi pour mourir», a souligné Lorne.

Aujourd’hui, il est en rémission après un traitement d’immuno-oncologie.

Ce renversement de situation remarquable a été obtenu grâce au tout nouveau type de traitement du cancer – l’immuno-oncologie – que Lorne a reçu dans le cadre d’un essai clinique. L’immuno-oncologie utilise les capacités naturelles du système immunitaire de l’organisme pour lutter contre les cellules cancéreuses et les tuer.

Les essais en cours démontrent également que différents traitements d’immuno-oncologie, administrés en monothérapie ou en association avec des médicaments plus anciens, pourraient également améliorer le taux de survie des patients atteints d’autres types de cancer, redonner espoir à plus de patients et révolutionner la façon dont nous traitons le cancer.



11

Commentaires

Immuno-oncologie

C'est le seul traitement viable présentement selon moi. La plupart des autres traitements, principalement la chimiothérapie, sont des traitements vieux de 40 ans et plus qui ne sont sont vraiment jamais améliorés au cours des années.

Cancer du poumon

Ma soeur de 62 ans vient d'être diagnostiqué du même cancer que Lorne et au même stade. Le pneumologue lui a proposé une thérapie ciblée palliative qui a débuté cette semaine. J'aimerais bien qu'elle puisse bénéficier du traitement en immuno-oncologie. Nous habitons Saguenay et voudrions savoir où ce traitement est disponible et qui contacter?

Cancer du poumon

J'ai un cancer de poumon avancé et je suis présentement en chimiothérapie, dernier traitement en 2 semaines. Où trouver l'immuno-oncologie ? De quoi s'agit-il?

Cancer du poumon

Depuis fin Nov. 2015 et les traitements n'ont pas encore commencé,vraiment décourageant. Où se donne ce traitement et qui y a droit?

Recherche Saguenay

Madame Reine, nous débuterons 2-3 projets en cancer du poumons à l'hôpiral de Chicoutimi avec Dr.Bégin, vous pouvez vous informez à votre pneumologue ou nous téléphoner à l'hôpital en demandant la recherche.

Incompréhensible

Si c'est miraculeux, pourquoi n'est-ce pas connu de tous?

L'immuno-oncologie

J'ai un cancer du pancréas. Est-ce que ce traitement peut me soigner? Je suis au stade 4.

Votre question

Bonjour Pauline,

Cet article est un publireportage, comme indiqué, et non un texte écrit ou vérifié par la rédaction. Nous ne pouvosn donc malheureusement pas vous répondre. Chaque cas a ses particularités. Je crois que le mieux serait de vous renseigner auprès de votre médecin: l'immuno-oncologie est déjà expérimentée dans plusieurs hôpitaux au Québec. Bon courage, nous pensons à vous! 

Aline (rédactrice en chef)

immunothérapie et palliatif

Bonsoir,
Oct. 2015 diagnostic cancer du poumon, stade IV. Après 4 chimiothérapies, c'est fini, je ne puis pas continuer. Traitement pour mon système immunitaire et transfusion de sang, (effet secondaire de la chimio). On fait quoi ? Rien! Exceptionnel ou pas je suis sans aucun soin, excepté Tscan qui dit toujours que tout est stable. Lors du dernier scan, aoùt 2017, on voit une augmentatio d'un demi-centimètre de la tumeur primaire. Donc, je suis à mon 5e traitement d'immunothérapie. Quel coincidence on débute un projet de traitement d'immunothérapie et on me l'a proposé en même temps. Ai-je été choisie pour expérimenter ce traitement, ai-je vraiment une augmentation de la tumeur primaire? Sinon, je n'aurais pas accepté ces traitements. Je suis dans le doute, il arrive si souvent de curieux événements.
J'ai le traitement Opdivo, mais sur leur papier explicatif c'est bien écrit : soin palliatif. Il faut conclure que l'on ne guérit pas avec l'immunothérapie. Je verrai si je continuerai, j'étais si bien avant. Je suis assez bouleversée par toutes ces pensées.

Cancer des poumons à petites cellules

J’ai Que vous rentrez en contact avec moi svp car ma conjointe a un cancer phase 4 je vous remercie à l’avance

Bonjour Yvon!

Bonjour Yvon! Je vous invite à contacter un médecin ou encore des groupes de soutien. Pour en trouver, voici un lien: http://www.cancer.ca/fr-ca/support-and-services/support-services/support...Merci et bonne chance.