Comment protéger son cœur

iStockphoto.com

Bien manger - Se détendre - Bonnes adresses

Bien manger

Pour prévenir les maladies cardiovasculaires, il faut aussi bien se nourrir. «Dans les heures qui suivent l’ingestion d’un hamburger et de frites, vos artères se rétrécissent et votre pression artérielle augmente, soutient le Dr Martin Juneau. À l’inverse, lorsque vous mangez un repas composé d’aliments sains, comme des tomates avec de l’huile d’olive, le phénomène contraire se produit.» Le spécialiste ajoute que le fait de manger une salade avant un repas riche peut aider à en diminuer les effets néfastes.

«À l’Institut de cardiologie, nous faisons la promotion de l’alimentation méditerranéenne depuis une dizaine d’années, poursuit-il. Elle offre tous les facteurs de protection dont on a besoin: fruits et légumes, céréales de grains entiers, poissons, oméga-3, peu de viande rouge et pas du tout de sucre concentré.» Autre avantage: ceux qui adoptent cette alimentation y prennent goût et ne veulent plus retourner en arrière!

Se détendre

Depuis peu, on sait que le stress a un effet important sur les maladies cardiovasculaires. «Une étude portant sur 30000 personnes, réalisée il y a 4 ans dans 52 pays, a démontré que le stress était un facteur aussi important que le cholestérol élevé et l’hypertension», dit le Dr Martin Juneau. De plus, les personnes stressées ont tendance à fumer et à manger davantage, ce qui augmente encore plus les risques... Pour renverser la vapeur, changeons nos habitudes et adoptons des méthodes de détente. Pourquoi pas du yoga ou du taï chi, ou encore des séances de méditation, de la massothérapie? À moins que vous ne préfériez quelques jours de vacances... Si cela n’est pas suffisant, peut-être devriez-vous vous adresser à un professionnel de la santé.

Un pas à la fois

Vous ne savez pas par quoi commencer? Les spécialistes s’entendent: il vaut mieux changer ses habitudes de manière graduelle et permanente plutôt que d’essayer d’aller trop vite, puis de renoncer après un moment. Par ailleurs, il faut savoir que, au fil des changements que vous entreprendrez, les bienfaits que vous obtiendrez augmenteront. «Lorsqu’une personne arrête de fumer et fait de l’exercice, les bénéfices sont plus importants que ceux obtenus en additionnant les bénéfices de l’un et de l’autre de ces deux nouveaux comportements», souligne Daniel Curnier. 

D’autres ressources


Pour vous aider à bien manger et à bouger:

  • Consultez le site Visez santé. Site de la Fondation des maladies du cœur: vous y trouverez 2000 produits qui constituent de bons choix et une liste de restaurants qui offrent des plats santé. www.visezsante.org
  • Participez au Défi 5/30 équilibre. Chaque année, du 1er mars au 11 avril, les participants s’engagent à consommer chaque jour 5 portions de fruits et de légumes, et à marcher pendant 30 minutes. Ils doivent aussi adopter des comportements qui les aideront à gérer leur stress. Ils obtiennent, bien sûr, outils, encouragement et soutien... www.defisante530. com
  • Février, mois du cœur. Fondation des maladies du cœur du Québec, tél. : 514 871-1551. www.fmcoeur.qc.ca

Mise à jour: août 2010



Pages :