Cancer du sein: prévenir en mangeant mieux

Cancer du sein: prévenir en mangeant mieux

Éditions du TRECARRE

Selon eux, en étant pessimiste, on estimera qu’un cancer du sein sur trois peut être prévenu par les bons aliments; en étant optimiste, on peut aller jusqu’à un cancer du sein sur deux.

Pour eux, une bonne partie de la prévention se joue dans l’assiette. À preuve, les Asiatiques. Dans leurs pays, elles ont les taux les plus bas du monde de cancer du sein. Quand elles émigrent en Occident, leur risque d’être atteinte quadruple. «Cette augmentation est directement liée à des changements dans leur alimentation», écrivent les deux experts.

Ce qui protège les femmes asiatiques: probablement le soja, qu’elles consomment depuis toujours, les algues marines et les légumes crucifères (chou, cresson, navet, radis, moutarde, raifort). Ce qui nuit aux Occidentales, en revanche, c’est le surplus de gras saturés jumelé à une carence en oméga-3 et en gras monoinsaturés. Par ailleurs, l’obésité, souvent induite par les mauvais gras, double le risque de cancer du sein.



Voici le palmarès des aliments anticancer des Drs Richard Béliveau et Denis Gingras.

  • Algues marines: nori, kombu, wakamé, aramé, dulse.
  • Champignons, en particulier les shiitake, enokitake et maitake.
  • Graines de lin fraîchement moulues au moulin à café.
  • Épices et aromates: gingembre, thym, menthe, origan, curcuma, fenouil, basilic, chili, romarin, cumin, marjolaine.
  • Probiotiques: privilégiez les aliments enrichis en probiotiques.
  • Choux et crucifères: brocoli, chou-fleur, kale, chou frisé, choux de Bruxelles, cresson, navet, radis, moutarde et raifort.
  • Ail. Un truc: écraser l’ail avec le plat de la lame d’un couteau et attendre pendant 10 minutes avant de l’utiliser, afin que ses divers composés se lient.
  • Soja. Un truc facile: en collation sous forme de fèves sèches rôties.
  • Tomates, en particulier cuites et additionnées d’huile d’olive.
  • Petits fruits: fraises, framboises, bleuets, canneberges.
  • Agrumes: orange, pamplemousse, citron et lime.
  • Thé vert: 3 tasses par jour de thé vert japonais en feuilles infusées de 8 à 10 minutes; évitez le thé en sachets.
  • Vin rouge: un verre par jour.
  • Chocolat noir à 70%.

Infos: Cuisiner avec aliments contre le cancer, Richard Beliveau | Denis Gingras, Éditions du TRECARRE, 34,95$.

Vous aimerez aussi:


Le cancer du sein vous préoccupe. C'est bien normal, puisqu'une femme sur neuf risque d’en être victime au cours de sa vie. Vous avez donc intérêt à bien connaître vos seins, ainsi que les facteurs de risque. Petit questionnaire pour tester vos connaissances.

Devant la controverse sur l’hormonothérapie substitutive (HTS), les produits de santé naturels (PSN) apparaissent comme une alternative prometteuse. Mais «naturel» ne signifie pas automatiquement «efficace». Une alternative, oui, mais à prendre au sérieux…

Le bilan de santé comprend certains examens de routine requis selon votre âge. Ils permettent de déceler rapidement des problèmes de santé qui font parfois de grands ravages. Besoin d’un aide-mémoire? Voici 9 tests qui peuvent vous sauver!