Adieu bouffées de chaleur!

iStockphoto.com

Bouffées de chaleur et déficit en œstrogènes

Le déficit en œstrogènes est le grand responsable des symptômes de la ménopause, bouffées de chaleur comprises. Ces dernières accablent 85% des femmes. Elles s’accompagnent d’une sensation de chaleur plus ou moins intense, de rougeur et de transpiration parfois abondante, particulièrement au niveau du visage, du cou et du haut du dos.

Les bouffées de chaleur surgissent sans avertissement. Elles durent de quelques secondes à plusieurs minutes et peuvent survenir de nombreuses fois au cours d’une journée. Souvent, elles disparaissent quelques années après la ménopause, mais, parfois aussi, elles persistent… toute la vie durant. Il n’est pas rare de rencontrer des femmes de 70 ou 80 ans encore accablées de bouffées de chaleur. Or, il existe des solutions. À chacune de découvrir la sienne. Tour d’horizon. 

Bouffées de chaleur et hormonothérapie de remplacement

L’hormonothérapie de remplacement (HTR) est actuellement l’option la plus efficace pour les femmes aux prises avec des symptômes modérés à sévères. Pourtant, plusieurs femmes hésitent à y recourir, surtout depuis que l’étude américaine Women’s Health Initiative a conclu, en 2002, qu’elle pouvait augmenter les risques de cancer du sein et causer des accidents cardiovasculaires. Il convient toutefois de remettre les choses en perspective.

D’abord, plus de 60% des participantes avaient au-delà de 60 ans au début de l’étude et présentaient des problèmes de santé. De plus, la dose d’hormones prescrite était relativement élevée. «Aujourd’hui, le dosage d’hormones proposé est deux fois plus faible, ce qui réduit passablement les risques pour la santé, indique la Dre Sylvie Dodin, gynécologue et professeure au département d’obstétrique et de gynécologie de l’Université Laval.

Autre comparaison: le dosage des hormones contenues dans les anovulants est cinq à six fois plus élevé que celui des hormones de remplacement. Il faut aussi se rappeler que même celles qui ne prennent pas d’hormones de remplacement ont, en vieillissant, un risque élevé d’avoir un cancer du sein.

Même phénomène pour les problèmes cardiovasculaires qui augmentent avec l’âge. «C’est donc davantage l’évaluation des symptômes et leur impact sur la qualité de vie, ainsi que des risques et des bénéfices, qui déterminera si l’hormonothérapie est indiquée ou non. Actuellement, on limite le traitement hormonal aux femmes présentant des symptômes importants. De plus, on débute par la plus faible dose d’hormones, quitte à ajuster le dosage au besoin. On sait que les risques associés aux hormones existent surtout pour une hormonothérapie de plus de cinq ans. Mais l’hormonothérapie à faible dose permet de proposer le traitement à long terme à celles qui en ont vraiment besoin, avec un suivi périodique», poursuit la Dre Sylvie Dodin.

L’hormonothérapie ne convient cependant pas à toutes. On la déconseille aux femmes souffrant de cancer du sein, de maladies graves du foie, de caillots de sang (phlébite) ou de saignements vaginaux inexpliqués, de même qu’aux fumeuses et à celles qui risquent d’avoir des maladies cardiovasculaires, comme les obèses et les diabétiques. Cela dit, si vos malaises sont de légers à modérés, si vous êtes dans une catégorie à risque ou si vous ne souhaitez pas recourir aux hormones, d’autres choix s’offrent à vous.



Pages :

24

Commentaires

Bouffées de chaleur après 65 ans

Je suis au bord du désespoir car je ne peux pas prendre d'hormones . S v p aidez moi . Merci

70 ans et bouffées de chaleur jour et nuit

J'ai moi aussi des bouffées de chaleur à n'importe quel moment du jour et aussi la nuit. Ça me réveille et je n'arrive plus à me rendormir. C'est vraiment incommodant csr je suis mouillée dans la nuque, sous les seins ...puis ensuite j'ai froid. Je n'ai pas de problème hormonal et voudrais savoir ce qui peut se cacher derrière.

bouffées de chaleur a^rès 90 ans

J ai 92 ans et je souffre de bouffées de chaleur jour et nuit. Cela me rend vraiment tres malade et jai de nombreuses palpitations cardiaques. Y a t'il des solutions ? pouvez vous m'aider ?
.

Bouffée de chaleur

J'ai pris des hormones fin janvier 2017 et j'ai du arrêter debut mars car mez règles ont décollées pour une durée de 10 jours environ.... je n'avais plus mes règles depuis novembre 2015. Depuis j'ai des bouffées de chaleur autant le jour que la nuit ... que me recommandez-vous .... Merci !

Bouffées de chaleurs

54 ans je prend Climax cela estompe les bouffées et les sueurs mais elles sont là et je ne sais plus quoi faire si je prend à nouveau le THS ou pas

bouffées de chaleur insoutenables

Qui à la solution miracle ??? répondez mais j'y crois plus merci

bouffee de chaleur

jai 70 ans cela fait 10 ans que je n avez pas de bouffee de chaleur et ca me reprends que faire merci

bouffées de chsleur

Moi, j'ai 73 ans et j' ai remarquée les bouffées de chaleur après avoir pris thé ,cafe

bouffées chaleur, frissons, chaleur milieu du dos

J'ai 65 ans, j'ai été ménopausée à 52 ans sans problèmes de bouffées de chaleur, donc j'ai supporté, sans traitement... Aujourd'hui depuis 6 mois suite à une toux importante durant plusieurs mois, j'ai des bouffées de chaleur, sueurs, frissons .. j'ai fait un bilan endocriniens, tout est normal... Est ce possible 13 ans après la ménopause avoir ces symptômes? je suis inquiète, mon médecin est dans le flou et me dit rien a voir avec des problèmes de ménopause 13 ans après , j'ai vu plusieurs médecins qui me disent la meme chose pffff... je découvre votre site je reprends espoir car je vois que ça peut être possible ( on continue à chercher après des scanners , thorax abdominaux pelvien, tout est normal...) je me decide de voir un specialise endocrinologue, qu'en pensez vous? merci et bon courage a toutes les femmes dans mon cas

bouffées de chaleur (encore) a 74 ans

Bonjour Je vois que beaucoup de femmes ont aussi des bouffées de chaleur à mon age et plus je me demande si l'yméa (pub tv) serait efficace car je le méfie des pubs.
J'espère avoir une aide car la nuit c'est une calamité et plus moyen de s'endormir.

Bouffees.de.chaleur.apres.70.ans

Quel.medicaments

Bouffées de chaleur nocturne

Mes bouffées de chaleur nocturne disparaisses a la période de l'été et revienne a l'automne

Bouffées de chaleur 70 ans

Depuis près d'un an, je souffre à nouveau de bouffées de chaleur particulièrement au visage surtout le jour. Tous les examens médicaux n'ont rien donné. Je n'ai plus de vie sociale, visage dégoulinant cheveux trempés, maquillage impossible. Je prends SYCLIRENA depuis deux mois, cela coûte cher et ne sert à rien. Que faire d'autres? Merci

bouffées de chaleur et sueurs

j'ai 72 ans et j'ai de terribles bouffées de chaleurs avec la sueurs qui me coule de la tète plusieurs foies par jours c'est insupportable que faire et d'où cela vient il j'en est u a la ménopause mai pas si forte ,je suis diabétique et j'ai le facteur 5 d'edel que faire ?

Bouffées de chaleur subite au moindre efforts

C est très pénible à supporter. Ça me fatigue. Et je grossiste. Je fais de la rétention dans les jambes. Mme gleizes .

Bouffée de chaleur

J'ais 76 ans et depuis quel que jour tout de suite après avoir manger jais des bouffées de chaleur ex= ce matin jais manger un petit bol de gruau a l'eau san rien d'autre dans mon gruau pas de sucre rien merci de me répondre voici mon adresse : marie-arle@hotmail.com

bouffées de chaleurs et sueurs nocturnes

Je ne les supporte pas.c'est 3 fois par nuit en nage trempé obligé de tout changer.comment se reposer?pareille la journée pourtant je pèse 52 kg pour 1M58 je fais beaucoup de marche suis très active.je ne mange que des plats cuisiné maison. ni café,ni thé et pas de cigarette ni alcool.j'ai essayé pleins de trucs que du vent.donc je suis décidé je vais me suicider,puisque notre inconfort n’intéresse personne.

j'ai 50 ans

Depuis 1 ans j'ai des bouffé de chaleur absence de menstruation je ne veut pas prendre d'hormone par crainte de grossir
j'ai fais une recherche et la MENOFORCE peut diminuer a 50 % des bouffés de chaleur a base de Sauge produit naturel

bouffées de chaleur

Voilà j'ai lu les commentaires des femmes de plus de 70 ans puisque j'en ai 76 et j'en ai jour et nuit et je me sens vraiment mal dans ma peau j'en avait déjà eu au paravent puis ça c'est calmer pendant quelques années et c'est répartis plus souvent qu'auparavant j'aimerai avoir une solution pas chère n'ayant pas beaucoup les moyens merci.

Bouffe de chaleur

Bonne explication bravo,,
Mais dans mon cas avec d3 la chimie d entretien à vie j3 souffre bouffe d3 chaleur extrême du cuivre chevelue, et je chercher en ce moment des solutions car très difficile à vivre bravo encore une fois

Merci pour votre article

Merci pour votre article
J ai 66 ans
Bien lu et EFFECTIVEMENT les 2 bouffées chaleur de nuit ressenties coïncident avec consommation exceptionnelle d alcool en soirée au retour journée de ski.
Retour et reprise alimentation sans je vais surveiller.
Cordialement

la solution pour moi

Je viens de faire une formation sur les émotions et le tresse et la formatrice nous a parler de la cohérence cardiaque . je l'a pratique depuis un mois environ et je me sens bcp mieux, moins de douleur, plus reposer (je travaille en maternelle ) et surtout les bouffées de chaleur que j'avais au quotidien diminues de plus en plus ,je n'ai plus la nuque mouillée , quelle soulagement .
Je conseille a toute les femmes d essayer cette pratique . Cela consiste a faire 5 minutes 3 fois par jour d' exercice de respiration . méthode 365
3 pour 3/jour , 6 pour 6 inspirations expirations et le 5 pendant 5 minutes .
j'ai une application gratuite "respirelax "avec ou sans musique
tester la ...15 minutes minutes par jour ce n'est pas contraignant et ça change la vie .Donner moi des nouvelles Mesdames

message

bonjour jai 62 ans et par moment jai des bouffees de chaleur je voudrai savoir dou sa viens merci

BOUFFEES DE CHALEUR

J AI 84 ANS ET J AI TOUJOUR DES BOUFFEES DE CHALEUR JOUR ET NUIT TRES INTENSE AVEZ VOUS UNE SOLUTION J AI DES ENTESAIDANTS FAMILLAUX DEUX AYANT U UN CANCER DU SEIN MERCI DE ME REPONDRE A CE SUJET