20 mythes sur la santé

20 mythes sur la santé

iStockphoto.com

1. Un médicament est encore bon même si la date de péremption est dépassée

La date de péremption est fixée par le fabricant en fonction du temps que met le médicament à se dégrader dans des conditions normales. Après cette date, impossible de garantir sa teneur en principes actifs et, par le fait même, son efficacité. Or, pour qu’un traitement soit efficace, il faut la totalité des ingrédients actifs. 

 

2. Les décongestionnants nasaux sont inoffensifs

Utilisés plus de trois jours consécutifs, ils créent un effet rebond: plus vous en prenez, plus vous êtes congestionné. Et ils peuvent entraîner une dépendance dont il sera difficile de se défaire.

 

3. Les boissons gazeuses sans sucre ne sont pas dommageables pour la santé

De nouvelles études tendent à montrer que ces faux sucres seraient mal «interprétés» par le cerveau, ce qui provoque... des fringales de sucre! Après en avoir bu, on se tournerait donc davantage vers des aliments renfermant du vrai sucre, ce qui peut mener à l’obésité, augmenter le risque de maladies cardiaques et prédisposer au diabète. Conclusion: qu’elles soient sucrées artificiellement ou non, les boissons gazeuses ne devraient être consommées qu’à l’occasion.

 

 4. Le sucre cause le diabète de type 2, la forme la plus commune du diabète

Ce n’est pas parce que les gens souffrant de diabète doivent surveiller leur consommation de sucre qu’il faut conclure que le sucre cause le diabète. En réalité, manger des aliments riches en glucides (sucres) ne mène nullement au diabète. Par contre, s’ils entraînent chez vous un gain de poids, vous risquez de devenir diabétique, car l’obésité est le facteur majeur dans le développement du diabète de type 2. Environ 80% des personnes atteintes ont un surplus de poids ou sont obèses. C’est donc le surplus de calories, qu’elles proviennent des lipides, des protéines ou des glucides, qu’il faut surveiller.

 

5. Les produits naturels sont plus sécuritaires que les médicaments

Au même titre que les médicaments d’ordonnance ou en vente libre, les produits naturels peuvent avoir des effets indésirables, des interactions avec des médicaments et même être contre-indiqués pour certaines personnes ayant des problèmes de santé. De plus, du fait qu’on les croit plus sécuritaires et qu’on omet certaines précautions, leur utilisation peut s’avérer plus dangereuse. Dans le doute, demandez conseil.

 



Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

20 mythes sur la santé

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

2

Commentaires

Santé

Il me semble que les propos relatifs à la santé omettent un aspect primordial: l'aspect spirituel. L'être humain est foncièrement spirituel à déjà écrit le neurobiologiste PaulChauchard. Un autre sage spirituel ,saint Augustin, dans ses Confessions, affirmait: "Mon corps vit de mon âme, et mon âme vit de Toi."
Et Saint Irenée de Lyon écrivait que la foi rajeunit et fait rajeunir le vase qui la contien. L'aspect spirituel créé dans l'être humain le plus grand facteur de santé intégrale.

Diabète

C'est bien ce que le lobby du sucre s'acharne à nous faire croire! Soit que c'est le gras non le sucre qui cause le diabète!