Se changer les idées au temps de la COVID-19

Se changer les idées au temps de la COVID-19

iStock

Dans les résidences pour aînés, on rivalise d’ingéniosité pour divertir les résidents isolés dans leurs appartements, d’autant que Québec a encore renforcé les mesures de confinement dans ces établissements. Quelques immeubles du Groupe Maurice donnent le ton: par exemple, à la résidence Quartier-Sud, la chef des loisirs a utilisé la caméra du hall d’entrée pour organiser un jeu inspiré de Charivari. De plus, à Station Est, c’est toute l’équipe de la résidence qui a fait danser les aînés directement sur leur balcon, vidéo à l’appui.

Si on n’a pas accès à de tels services, pas question de se ronger les sangs pour autant. On peut notamment participer aux quiz du Randolph Pub ludique sans quitter notre salon. Et tout le monde est convié à jouer! Animés en direct sur Facebook par le comédien Normand D’Amour, deux jeux questionnaires seront proposés deux fois par semaine, les mardis et jeudis: pour les familles de 15h30 à 16h30, puis et pour les adultes de 19h30 à 20h30.   

Et question de bouger un peu, Cardio Plein Air offre actuellement son programme d’entraînement gratuitement en ligne. D’une durée de 30 à 45 minutes, les exercices proposés – de nouvelles vidéos sont publiées quotidiennement sur Facebook, Instagram et YouTube – sont accessibles à tous et faciles à faire, et ce, même sur un balcon d’appartement.

 

Du désinfectant… à la vodka!

L’entrepreneur Nicolas Duvernois n’est jamais à court d’idées. Pas étonnant qu’il ait pris l’initiative de transformer les installations de Pur Vodka. En deux temps, trois mouvements, l’entreprise était prête à produire du désinfectant à mains. «En moins de 48h, nous avions développé la recette, trouvé les ingrédients, les bouteilles... et étions prêts à produire une première commande, qui sera envoyée cette semaine, de près de 4000 litres!» décrit-il sur sa page Facebook. 

 

Un médicament à l’étude et de l’argent pour la recherche

Un anti-inflammatoire bien connu, la colchicine, pourrait-elle réduire le risque de complications pulmonaires? C’est en tout cas ce qu’on espère au centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal, où une vaste étude clinique est menée auprès de 6000 patients atteints de la COVID-19 à compter d’aujourd’hui.

De son côté, Justin Trudeau a annoncé des subventions de 192 M$ pour soutenir la recherche dans l’objectif de trouver un vaccin au pays.


Bilan du jour

Le premier ministre François Legault avait averti la population: sans surprise, le nombre de cas a plus que triplé au Québec, passant de 219 à 628, une hausse notamment attribuable à une nouvelle méthode de calcul incluant désormais les cas probables, à la la quantité de tests administrés, mais aussi au fait que les voyageurs sont tous de retour après la semaine de relâche scolaire.

De ce fait, le Québec «entre dans une nouvelle étape dans la bataille contre le coronavirus», a-t-il annoncé. Des mesures encore plus contraignantes sont donc mises en place: à compter de mardi soir, minuit, toutes les entreprises et tous les commerces qui n’assurent pas un service essentiel devront être fermés jusqu’au 13 avril. «On met le Québec sur pause», a souligné le premier ministre. Épiceries et pharmacies, entre autres choses, resteront toutefois ouvertes. 

Enfin, un guide d’autosoins a été mis en ligne pour les personnes qui seraient atteintes de la COVID-19. 



Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Se changer les idées au temps de la COVID-19

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires