Saviez-vous qu’une personne sur quatre est en situation de proche aidance?

Publireportage

C’est ce qui ressort d’un récent portrait du Conseil du statut de la femme.

  • 58 % des proches aidants sont des femmes et 42 % sont des hommes
  • 70 % des personnes âgées de 45 à 64 ans sont des proches aidants

Le portrait nous apprend qu’au Québec, 700 000 personnes s’occupent de leurs parents ou de leurs beaux-parents et que 160 000 personnes prennent soin de leur conjoint.

L’âge est souvent associé au besoin de soutien pour la vie quotidienne en raison d’un problème de santé. Près de 33 % des personnes âgées de 75 ans et plus ont besoin d’aide comparativement à 11 % pour celles âgées de 65 à 74 ans et à 7 % pour les 12-24 ans.

En proportion, les femmes sont plus nombreuses à ressentir des conséquences négatives de leur aide sur la vie familiale et sociale, leur santé physique et émotionnelle et leurs finances.

Notons que les personnes proches aidantes utilisent rarement les services de répit, les programmes gouvernementaux et les crédits d’impôts qui leur sont destinés.

Heureusement, les effets positifs de la proche aidance sont aussi bien présents. 80 % des proches aidants se sentent gratifiés, et 70 % se sont rapprochés de la personne aidée. Le don de soi est très valorisant.

Un outil pour mesurer ses connaissances

Ce portrait Les proches aidantes et les proches aidants au Québec – Analyse différenciée selon les sexes, publié par le Conseil, est accompagné d’un site sur le sujet et d’un jeu-questionnaire.