Rire, c’est gagnant!

iStock

1) Voir les choses du bon œil 

On gagne d’abord à dédramatiser ce qui nous arrive. «C’est avant tout une question de travail sur soi», soutient Mme Desgagnés. Par exemple, dans un contexte qui nous met les nerfs en boule, on se demande pourquoi on s’énerve ainsi. «À force de prendre conscience de nos réactions, on parvient à voir le côté comique de chaque situation.»

2) Se bidonner à nos dépens

Se prendre au sérieux, c’est stressant!  Savoir rire de soi signifie au contraire qu’on s’aime. «On ne dépend pas de l’opinion des autres, ce qui fait qu’on se laisse plus facilement asticoter par autrui.»

3) S’esclaffer comme un bébé

Si on boude la rigolade spontanée, c’est parce qu’on a appris à dramatiser avec les années. «En devenant conscient du simple fait de rire, on s’y exercera davantage au quotidien et on parviendra ainsi à dédramatiser et à développer notre sens de l’humour.» Bon à savoir: 1 minute d’hilarité = 45 minutes de relaxation.

4) Sourire quand ça nous sourit

Comme on ne peut pas rire tout le temps, on peut s’encourager à sourire pendant la journée. «Un simple sourire a un impact positif sur l’ensemble du corps. Et ça fait plaisir aux autres.»