Séparation et divorce: les étapes

istockphoto.com

Au Québec, on prévoit que 47,6% des couples divorceront dans les 30 ans suivant le mariage. Bien des ruptures ont lieu après quelques années de vie commune. C’est ainsi que Françoise a quitté Robert après trois ans de vie à deux. À 58 ans, cette séparation l’a profondément remuée. «Je voulais tellement que, cette fois-là, ce soit la bonne. Avec la cohabitation, notre relation s’est dégradée. L’échec fait mal. C’est pénible de se retrouver seule, encore…» D’autres séparations surviennent plus tardivement. «S’il me reste une année à vivre, je veux la vivre en paix!», confiait à Jeanne sa voisine de résidence qui venait de se séparer à 82 ans après plus de 60 ans de mariage.

Un deuil à vivre


Vivre une rupture est toujours difficile, même quand on est celui ou celle qui part. On a tous un deuil à vivre. Deuil du couple, de la famille, deuil du rêve de vieillir à deux…

Une séparation, un divorce, «c’est un cataclysme, un tremblement de terre. Tout s’effondre», reconnaît Nicole Desjardins, travailleuse sociale, sexologue, thérapeute conjugale et familiale. Certains vivent cela comme un échec. Or, ce n’est pas un échec, mais une étape de vie.

Plusieurs s’aperçoivent d’ailleurs, après un certain temps, que la rupture a été bénéfique, qu’elle a permis de gagner un nouveau bien-être ou de découvrir des aspects de soi. Mais avant d’accéder à une certaine sérénité, il faut accepter la perte et ses répercussions, et passer à travers ces grandes étapes du deuil que sont la négation, la colère et la tristesse.

Durant les premiers jours, les premières semaines, on est en état de choc. C’est la crise, l’angoisse, le vide. On peut avoir tendance à nier la réalité, à croire que l’autre va changer d’idée, que les choses vont se tasser. Lorsque le choc s’estompe, l’absence nous rattrape. On vit un grand chagrin. Il arrive alors que l’on dorme mal, que l'on manque d'énergie, d'appétit, que l’on se sente désorganisé, dépassé, désorienté… Au chagrin se mêlent colère et culpabilité. On en veut à l’autre, on s'en veut à soi-même. On regrette ce que l'on aurait dû dire, ce que l'on aurait pu faire… 

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Séparation et divorce: les étapes

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

5

Commentaires

Aide

Je me demande si les hommes ont également des ressources pour recevoir de l'aide. Je ne comprends pas qu'au Québec les femmes sont encore perçues commes les victimes. Je connais des hommes qui malgré qu'ils sont de bon pères n'ont pas la garde partagée malgré leur demandes et beaucoup $$$ pour payer leur avocat alors que madame la victime cache ses revenus et ne paie pas d'avocat. De plus, elle déclare moins que le salaire minimum après même 3 ans et s'achète maison avec piscine creusée et auto neuve alors que l'ex paie toujours et qu'on lui réclame toujours plus. De plus, madame a bien pris soin de lui dire qu'elle ne l'aiderait pas s'Il était dans le besoin. Le père, est-il considéré comme seulement un pourvoyeur???Comme grand-mère cela m'a vraiment questionné. Et bien plus encore....La juge aurait demandé au père de ne pas diminuer ses revenus même s'il voulait avoir plus de temps avec ses enfants comme si un divorce ne changeait rien au niveau financier. Bref, monsieur reste le pourvoyeur et n'a pas droit à la garde partagée de ses enfants....Je ne comprend pas. Mon père a été une figure très significative ...

séparation divorce

Moi je viens de me séparer et il faut divorcer et je le prend vraiment pas bien j,aimerais avoir de l,aide mais j'habite en Mauricie a (Grand-Mère)
Avez vous des endroits svp qui pourrait m'aider
merci

Pour les hommes

Il y a un organisme d'aide pour les hommes qui se séparent : Les pères séparés du Québec.

Pères Séparés - Separated Fathers
www peres-separes qc ca

Organisme pour homme présent partout où presque!

Bonjour,
Suite à ma séparation j'ai pris contact avec le réseau homme Québec qui est présent presque dans toutes les régions. Sans être spécifique lors d'un divorce ce réseau permet la parole entre hommes. Le fondateur est le célèbre Guy Corneau qui a travaillé sur la spécificité du masculin dans notre société.
Bonne continuité et développement pour l'organisme.

Séparation

Bonjour, mon ex compagnon ma dit il y a une semaine qu'il ne m'aimait plus ,
J'ai ressenti de la peine Et un peu de colère.
Mais la je me sent déjà mieux, avec un bon appétit .
Et déjà des projets en tête.
Est ce normal??