Pas besoin d’être marié pour être heureux!

Pas besoin d’être marié pour être heureux!

iStock

Une nouvelle étude suggère que le mariage n’est pas un indicateur majeur de bonheur.

Si les personnes mariées sont plus en santé selon certaines études, une nouvelle recherche démontre qu’on n’a pas besoin d’être marié pour être heureux.

Dans l’étude publiée dans le Journal of Positive Psychology, les chercheurs de l’université Michigan State ont découvert qu’entre personnes mariées et célibataires, la cote de bonheur n’était pas aussi différente que ce qu’on pourrait penser. 

Sur une échelle de 5, les personnes mariées obtenaient généralement un 4, alors que les célibataires avaient une moyenne de 3,82 et les divorcés ou les veufs, 3,7. 

Plus de 7500 personnes entre les âges de 18 et 60 ans ont pris part à l’étude.

«Les gens pensent souvent qu’ils sont besoin d’être mariés pour être heureux alors on a posé la question: est-ce que les gens ont besoin d’être en relation pour être heureux? Est-ce qu’être célibataire toute sa vie se traduit en malheur? Et qu’en est-il des mariages qui ne fonctionnent pas?», a soutenu William Chopik, un aide-professeur en psychologie à l’université et coauteur de la recherche. «Finalement, baser son bonheur potentiel sur le mariage n’est pas un pari gagné d’avance.» 

«Nous avons été surpris de constater que les célibataires et ceux qui ont des historiques de relations différentes n’avaient pas de variation de bonheur notable», a soutenu Mariah Purol, un étudiante à la maîtrise en psychologie à l’université Michigan State et coauteure de la recherche. «Ça suggère que ceux qui ont aimé et qui ont perdu sont tout aussi heureux à la fin de leur vie que ceux qui n’ont pas connu l’amour.»

Avoir des amis, des passe-temps et de la satisfaction au travail sont aussi de bons indicateurs de bonheur, soutient l’étude. Ceux qui sont déjà insastifaits par leur vie avant d’être mariés sont susceptibles de rester malheureux – le mariage n’étant pas une solution miracle.

«Ça semble être moins par rapport au mariage que par rapport à l’état d’esprit, soutient Mme Purol. Si vous pouvez trouver le bonheur et l’épanouissement en étant seule, vous avez de meilleures chances de vous agripper à ce bonheur, bague au doigt ou pas.»

Mais le mariage peut avoir un effet positif sur la santé physique plus tard dans la vie. Des études précédentes ont démontré que les personnes mariées sont moins à risque de développer des maladies cardiovasculaires, d’avoir une crise cardiaque ou un AVC. 

Cet article est adapté de You Don't Have to Be Married to Be Happy