Je crée une routine qui me fait du bien

Je crée une routine qui me fait du bien

Artem Beliaikin via Unsplash

Avoir une routine permet d’ancrer notre journée dans la paix et le bonheur. Comment planifier la nôtre pour se faire du bien?

Quand on entend le mot «routine», on y voit d’abord discipline et monotonie. Pourtant, il est aussi synonyme de réconfort et d’efficacité, un outil libérateur qui nous permet d’avoir plus de temps pour profiter de nos journées. Qu’elle soit matinale ou en fin de soirée, la routine peut être le tremplin d’une journée productive ou sa piste d’atterrissage.

Ma routine, ces temps-ci, tient à trois éléments: elle me permet d’abord d’accueillir le nouveau jour comme un terrain riche en possibilités. Puis, de prendre confiance en moi, de me rappeler qui je suis et ce dont je suis capable. Finalement, elle me cajole et prend soin de moi. 

Pour la créer, j’ai d’abord énuméré ses principaux points sur une feuille imprimée, que j’ai ensuite glissée dans une pochette de plastique sur laquelle j’ai inscrit des notes au crayon temporaire. Au fil des semaines suivantes, j’ai testé et ajusté ce qui ne fonctionnait pas jusqu’à ce qu’elle soit optimisée pour mes besoins. 

Voici quelques tuyaux pour construire une routine comme la mienne, en suivant les éléments qui m’ont inspirée.

 

L’éveil allumé

Au réveil, on choisit quelques gestes qui permettront d’accueillir la journée avec sérénité. Dans mon cas, je fais des étirements et j’évite mon téléphone pendant la première heure. Pas question de commencer la journée le nez dans les problèmes des autres! Je vais ensuite marcher dehors pour avoir ma dose de vitamine D pimpante et activer mon cerveau. Un grand verre d’eau avant le premier café fait aussi beaucoup de bien!

Pour la routine du soir, on se met en mode couvre-feu en pratiquant une activité apaisante et on en profite pour faire le résumé de la journée. Pourquoi ne pas noter dans un joli carnet les choses qui nous ont fait sourire ou e parler avec un être cher en vidéoconférence? Je me souviens que ma grand-mère téléphonait à une de ses sœurs tous les soirs après avoir fait la vaisselle pour donner et prendre des nouvelles. Je trouvais ça charmant! Ce contact humain en fin de journée était le signal que le brouhaha des tâches quotidiennes était terminé et qu’elle pouvait se reposer.  


La motivation

J’adore commencer la journée par des affirmations positives. Et oui, je les prononce à voix haute! Cela peut sembler ridicule, mais c’est ma façon de célébrer qui je suis et cela m’aide à répandre des ondes positives autour de moi. Je m’installe sur une chaise, je ferme les yeux… et je me parle! Le moment motivant pourrait aussi être la rédaction d’une courte liste de tâches de la journée ou l’envoi de messages à des amis pour leur proposer des activités.

 

Le moment doudou

Chaque routine devrait avoir un instant de pur plaisir et de détente. C’est peut-être la bruine à la fleur d’oranger qu’on pulvérise sur le lit sitôt fait. Ou la liste musicale qu’on fait jouer en prenant un bain chaud le soir. Notre moment doudou peut aussi être une activité qui nous connecte aux autres: regarder des photos de famille en buvant un thé ou donner et recevoir un petit massage de mains à deux en regardant une série. Pour moi, c’est brosser le pelage de mon chat le matin et activer mon diffuseur d’huile essentielle le soir.

En dernier lieu, n’hésitons pas à changer les choses de temps à autre. Car, si la routine gagne à être constante, elle sera encore plus bénéfique si elle s’accorde à notre humeur.


Pour développer une routine qui favorise l’épanouissement:

-> Je fais de mes besoins une priorité.

-> Je visualise mon impact positif sur le monde qui m’entoure.

-> Je mets du doux dans ma journée.