Divorce: comment aider vos petits-enfants

Divorce: comment aider vos petits-enfants

iStockphoto.com

Laurence a dix ans et Félix sept ans. Ils ont récemment quitté la maison de leur enfance. Désormais, ils vivront en garde partagée: une semaine chez papa et une autre chez maman. «Leurs parents sont en plein divorce, confie Denise, la grand-maman. Leur vie est chamboulée. Ils sont tristes et anxieux. Ça me chavire le coeur. Alors, j’essaie d’être plus présente pour eux et de leur offrir des petits moments de bonheur lorsqu’ils viennent à la maison.» 

Pour Micheline, la situation est plus problématique. «Mon ex-belle-fille est retournée vivre dans sa ville natale, à une cinquantaine de kilomètres de chez moi, raconte-t-elle. Alors, je vois mes petits-enfants lorsque mon fils en a la garde, soit une fin de semaine sur deux. Ce n’est pas l’idéal, mais, au moins, le lien n’est pas coupé.»

Au Québec, un couple marié sur deux finit par divorcer. C’est dire que beaucoup d’enfants sont touchés par ces unions brisées. Mais peu importe la fréquence des rencontres, les grands-parents peuvent jouer un rôle déterminant auprès des petits-enfants qui vivent souvent un sentiment de tristesse, d’anxiété, voire de culpabilité lors de la rupture des parents. Maintenir le contact avec les grands-parents leur est bénéfique, d’autant plus s’ils se fréquentaient souvent avant le divorce des parents. Ce lien constitue un élément de stabilité dans leur vie chambardée. Sans compter que la maison des grands-parents peut devenir un refuge apaisant certains jours.

Des gestes bienfaisants

Dans la tourmente, vous pouvez être tenté de prendre parti en faveur de l’un ou l’autre des parents. N’en faites rien. En restant neutre dans le conflit qui les oppose, vous mettez toutes les chances de votre côté. En effet, il est important de ne pas rompre le lien avec votre ex-belle-fille ou votre ex-beau-fils afin de maintenir des contacts réguliers avec les enfants. Présentez des demandes claires et concrètes concernant les visites de ces derniers, tout en vous abstenant de faire des reproches ou des commentaires désobligeants… même si un nouveau compagnon, ou une nouvelle compagne, se pointe à l’horizon. Pour le bien des enfants, il vaut nettement mieux faire preuve d’ouverture et de tolérance.



Pages :

2

Commentaires

Suggestion de livres

Ma fille vient de se séparer et mon petit-fils de 8 ans est bouleversé. Que me recommandez-vous comme lecture. Je veux tellement aider mon petit gars.
C'est tellement triste tout ça.
Merci beaucoup.
N Vaillancourt

Divorce de mon fils

Je viens d'apprendre ce week-end que mon fils divorcé, sans savoir pourquoi, il est parti chez son cousin germain qui a le même âge, la maman de mes petits enfants travaille et donc après l'école ils se retrouvent seules à la maison, nous, les grands parents nous sommes à 30 km de chez eux, moi, la grand mère, je m'inquiète, ils n'ont que 9 et 11 ans, la maman rentre vers 20 heures
Que me conseillez vous ? Si vous avez eu cette expérience. Mon fils ne me dit rien à ce sujet.
Il met la maison en vente, j'ai peur que cela perturbe mes petits enfants. Je le vis très mal.