Comment contrôler ses pensées négatives

Comment contrôler ses pensées négatives

iStockphoto.com

Développez votre vigilance. 

Pour freiner vos pensées négatives, vous devez prendre conscience du moment précis où elles se mettent en marche. Pour y arriver, on observe ses pensées afin de repérer les scénarios et les discours intérieurs improductifs, négatifs ou essentiellement centrés sur l’ego. Soyez attentif: vos pensées négatives vous accompagnent partout.

Par exemple: vous êtes dans la file d’attente au supermarché. Vous êtes presque rendu à la caisse quand la gérante vient y cueillir l’argent accumulé ou que le client devant vous sort sa pile de bons de réduction. À cet instant même, vos pensées négatives pourraient bien se réveiller: «Pourquoi est-ce toujours à moi que ça arrive?... Il n’aurait pas pu venir un autre jour avec ses coupons!... J’ai autre chose à faire que d’attendre.»

Les pensées négatives peuvent aussi se pointer au boulot, quand le petit nouveau avec son ambition démesurée ou votre collègue avec sa nouvelle robe griffée vous vous fait suer. Bref, essayez de vous rendre compte chaque fois de leur entrée en scène, d’en faire un réflexe, en quelque sorte. 



Pages :